MENU

La ménopause est un moment à la fois attendu et redouté par les femmes. Pour celles dont les règles sont très douloureuses, la ménopause est un soulagement. Pour d’autres qui redoutent de vieillir, c’est un passage à une étape supérieure et le début parfois de problèmes de santé. Pour d’autres encore, c’est la fin de la capacité à être enceinte.

C’est pour ces dernières que de chercheurs de l’hôpital Genesis d’Athènes ont réalisé une étude très poussée. Ils ont ainsi utilisé un traitement, le PRP (plasma riche en plaquettes) sur des femmes qui n’avaient plus leurs règles depuis en moyenne 4,8 mois.

Administré via une sonde vaginale, ce traitement leur a permis, en moyenne trois mois plus tard, de produire à nouveau des ovules et d’être fertiles.

Ce traitement, bonne nouvelle pour les femmes qui souhaitent avoir un enfant tardivement ou qui ont été ménopausées trop tôt, n’est pas sans risques. En effet, on le sait, avoir un enfant après 40 ans est plus dangereux, tant pour la maman que pour l’enfant. On peut donc à juste titre se demander si « jouer » avec la nature est réellement une bonne idée.


Source : topsante.com

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé