MENU

Basée à Mulhouse (Haut-Rhin), la jeune start-up Spinali Design multiplie les innovations dans le domaine des objets connectés et de l’intelligence artificielle. Sa dernière création ? Un pansement intelligent capable de détecter une éventuelle infection, rapporte 20 Minutes ce mercredi 10 octobre.

Ce « super-pansement » a été conçu en étroite collaboration avec l’unité biomatériaux et bio-ingénierie de l’Inserm de Strasbourg. Le dispositif est étanche, traité anti-bactérien, mais il est surtout équipé d’une puce électronique, capable de se connecter à une application smartphone pour échanger des données.

Un traitement en temps réel

Il suffit d’activer la puce en appuyant sur un petit bouton, avant d’appliquer le pansement sur la plaie. Les données transmises par les capteurs permettent de surveiller la blessure en temps réel, voire de programmer la délivrance d’un traitement dès les premiers signes d’alerte.

« On peut surveiller l’évolution de la plaie, de manière à saisir le tout début de l’infection, explique à 20 Minutes Marie-Hélène Metz-Boutigue, directrice de recherche à l’Inserm. Dans le même temps, cette détection sous l’action du pathogène va libérer une substance active anti-microbienne dans le pansement, le premier produit antibiotique ».

Un système adapté aux personnes les plus fragiles

Cette innovation s’adresse en particulier aux populations fragiles sur le plan immunitaire, comme les personnes âgées, les patients diabétiques ou ceux qui suivent une chimiothérapie. Selon ses créateurs, le pansement connecté permettrait également de réduire le nombre d’infections, le temps de soins, et donc les coûts.

Il sera vendu aux alentours d’une trentaine d’euros et pourra être conservé jusqu’à un mois. Il devrait arriver sur le marché d’ici la fin de l’année 2019.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé