MENU

Une personne aux cheveux roux dans sa famille pourrait augmenter le risque d’être plus concerné que d’autres par ce grave cancer de la peau, ce même sans avoir soi-même les cheveux de la même couleur. Cette sensibilité est due dans ce cas à une variation d’un gène nommé MRC1.

Cette étude a été menée après avoir recueilli des données auprès de 400 patients répartis sur l’ensemble de la planète.

Ce gène présent dans la signature ADN se retransmet entre les membres d’une famille, sans pour cela que les traits physiques soient identiques.

Si les médecins connaissent depuis longtemps les risques encourus en matière de mélanome par les personnes rousses, c’est la première fois qu’est apportée la preuve que ces dangers peuvent être transmis génétiquement.

Si par le passé, il était recommandé aux « roux » de se protéger des effets néfastes des UV, c’est à présent une population bien plus étendue qui est concernée.

Difficile en effet d’être certains qu’aucun « roux » n’est présent dans son arbre généalogique, ce qui impose la plus grande prudence.

Source : metronews.fr

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé