MENU

Le site Allodocteurs.fr met en lumière dans l’un de ses articles pour FranceTVInfo le manque de confidentialité de la plupart des applications e-santé mais pas seulement.

Les journalistes du site sont ainsi allés à la rencontre de Guillaume Marchand, créateur du label DMD Santé qui doit permettre aux utilisateurs de mieux s’y retrouver au milieu des nombreuses applis disponibles sur le web. Celui-ci explique que certaines applis n’ont jamais fait l’objet de bêta-tests sur les patients à qui elles s’adressent et, pire encore, que seulement 24% d’entre elles ont été développées en collaboration avec des professionnels de la santé.

Concernant nos données personnelles, si leur protection par les applis de santé inquiète, c’est que certaines demandent de nombreuses informations confidentielles, de notre âge à nos comportements sexuels en passant par notre poids ou nos antécédents médicaux. Si n’importe qui peut avoir accès à ces données, cela peut s’avérer préjudiciable.

En France, la protection des données semble fort heureusement plus importante qu’aux Etats-Unis. Ainsi la CNIL a classé les données relatives à la santé comme des données à caractère sensible. A ce titre, les informations soumises aux applications de santé sont enregistrées sur des disques durs cryptés et stockées sur des serveurs protégés. Mieux, les hébergeurs de données de santé sont obligés d’employer un médecin pour répondre aux patients qui souhaiteraient accéder au contenu de leurs dossiers.

Lorsque vous téléchargez une appli e-santé, la question que vous devez vous poser est donc « qui l’a développée  et où stocke-t-elle mes données ?« . La réponse doit se trouver dans ses conditions générales. Si vous ne trouvez pas les informations nécessaires, mieux vaut utiliser une autre application.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé