MENU

Dans de nombreux cas, la scoliose qui touche un adolescent n’est découverte que bien plus tard, ce qui complique d’autant le traitement. Cette maladie peut pourtant être décelée en moins d’une minute par les parents. Il suffit en effet de demander à l’enfant de se pencher en gardant les jambes tendues, les mains entre les genoux. La déformation apparaît alors sans équivoque. Une fois identifiée, la scoliose se traite dans un premier temps par le port d’un corset. C’est ce qu’explique le professeur Michel Guillaumat, chirurgien orthopédique.

Il ajoute que si porter un corset est déjà contraignant pour un enfant, il est inutile d’ajouter des recommandations superflues. Que les habitudes de vies soient bonnes ou mauvaises, elles doivent rester sensiblement identiques. Concernant le cartable de plusieurs kilos, il n’est pas critiqué pour les risques de scoliose, mais en raison des douleurs musculaires qu’il crée. Les mauvaises positions à table ou en classe n’ont pas davantage d’incidence sur la naissance ou l’aggravation de la scoliose. Il en est de même pour la pratique d’un sport, quel qu’il soit.

Pour le chirurgien, c’est moins le dépistage de la scoliose qui pose problème que sa possible évolution. Dans le cas où le corset ne produit pas les effets escomptés, le dernier recours est alors la chirurgie.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé