MENU

La sécurité sociale étudiante tire sa révérence. Dès ce samedi 1er septembre, les élèves qui entrent dans l’enseignement supérieur seront rattachés automatiquement au régime général. Les étudiants qui poursuivent leurs études connaîtront « une année de transition », prévient l’Assurance maladie.

Un changement automatique

Cette réforme simplifie la situation des nouveaux étudiants. Leur inscription auprès de l’Assurance maladie devient automatique et gratuite, avec la disparition de la cotisation de 217 euros. Ils resteront affiliés à leur régime de protection sociale actuel, en général celui de leurs parents. Il peut s’agir selon les cas du régime général, du régime agricole ou d’autres régimes spéciaux. Aucune démarche supplémentaire n’est nécessaire, puisque ces droits « sont déjà ouverts ».

La loi sur l’orientation et la réussite des étudiants (ORE) prévoit la disparition totale de la sécurité sociale étudiante d’ici septembre 2019. D’ici là, les étudiants qui se réinscrivent ne payeront plus leur cotisation mais resteront attachés à leur mutuelle étudiante. « L’année universitaire 2018-2019 sera une période transitoire », précise l’Assurance maladie. Là encore, la prolongation « se fera de manière automatique ».

Adopter les bons réflexes

C’est le moment pour les 2,7 millions d’étudiants d’adopter les bons réflexes. Il faut commencer par créer un compte ameli sur le site ou l’application mobile dédiée. Les étudiants doivent notamment mettre à jour leurs informations personnelles, envoyer un relevé d’identité bancaire (RIB) à leur caisse primaire d’Assurance maladie pour leurs remboursements, indiquer les éventuels changements de carte vitale et déclarer leur médecin traitant.

En septembre 2019, tous les étudiants basculeront automatiquement sur le régime général. Ils seront rattachés à la Caisse de leur lieu de résidence. Cette réforme met fin à un régime spécifique de mutualité délégataire vieux de 70 ans. Depuis plusieurs années, les syndicats étudiants réclamaient la disparition de ces mutuelles, accusées d’opacité et de mauvaise gestion financière. Ce sera bientôt chose faite.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé