François Fillon s’est efforcé ce mercredi de relancer sa campagne avec son mea culpa au sujet de son projet de réforme de la Sécu. Sur BFMTV-RMC, l’ancien Premier ministre a rappelé avoir « lancé un débat avec l’ensemble des responsables de la santé, les médecins » pour de nouvelles propositions « avant la fin du mois de janvier ou début février« .

« On va voir »

François Fillon a regretté d’avoir été « mal compris«  sur ses propositions, pour partie « retirées » de son site internet. Le nouveau champion de la droite a aussi admis que des « réglages«  étaient nécessaires au sein de ses équipes, qui peinent à expliquer son programme « radical ». Ce mercredi, ses adversaires politiques n’étaient toujours pas convaincu par cet embryon d’explications. « Il a annoncé qu’il faisait une conférence. On va voir. Mais ce qui avait été écrit était très clair : gros risques (pris en charge) et petits risques non remboursés, et ça ne changera pas », a jugé un membre du gouvernement cité par l’AFP.

Trois Français sur 4 inquiets

Pour rappel, trois Français sur quatre se disaient inquiets pour l’avenir de l’Assurance maladie dans un sondage publié en décembre dernier. Si les Français avaient confié souhaiter une réforme en profondeur de notre système de santé, ils n’approuvaient pas les deux solutions phares initiales de François Fillon.

A noter également que François Fillon, candidat de la droite aux élections Présidentielles 2017, est en baisse dans les sondages pour le premier tour. Les mêmes sondages le qualifient néanmoins à l’unanimité pour le second tour, où il devancerait Marine Le Pen d’environ 30 points.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les mutuelles santé