MENU

Le tabac n’affecte pas que le système cardiovasculaire ou les poumons. Fumer augmente le risque de perte auditive, révèle une étude japonaise publiée ce mercredi. Ce risque s’accroît « de 1,2 à 1,6 fois pour les fumeurs par rapport à ceux qui n’avaient jamais fumé », précise la revue Nicotine & Tobacco Research publiée par Oxford University Press.

Des risques accrus pour les fumeurs

Un large panel d’individus fumeurs et non-fumeurs a participé à cette étude. Plus de 50 000 Japonais occupant un emploi, âgés de 20 à 64 ans, ont passé des tests de l’audition pendant plusieurs années. Aucun d’entre eux ne souffrait de déficience auditive au début de l’étude. Les chercheurs ont écarté d’autres facteurs de risque pour l’ouïe, tels que l’âge, la profession ou l’état de santé général (maladies cardiovasculaires, diabète, surpoids, etc).

Les cobayes ont subi des tests audiométriques à sons purs, pour détecter les pertes auditives entre 1 et 4 kHz. Résultat, 3 532 personnes ont développé une perte d’audition à haute fréquence. Par ailleurs, 1 575 autres participants ont développé une perte d’audition à basse fréquence. Le rapport de risque associé aux fumeurs atteignait 1,6 pour les hautes fréquences et 1,2 pour les basses fréquences. Le tabac induit un risque accru de perte d’audition.

L’arrêt de la cigarette atténue le risque

Le risque « augmentait avec le nombre de cigarettes fumées par jour », soulignent les chercheurs. Bonne nouvelle, ce risque de perte d’audition s’estompe lorsque le sujet arrête de fumer. « Le risque de perte d’audition associé au tabagisme semble diminuer dans les cinq ans qui suivent l’arrêt du tabac », expliquent les scientifiques. Les auteurs de l’étude n’ont avancé aucune hypothèse pour expliquer les dégâts du tabac sur l’audition.

Ces résultats « suggèrent que le tabagisme peut être un facteur causal de la perte auditive, bien que d’autres recherches soient nécessaires pour le confirmer », précisent les auteurs de l’étude. Manque d’activité physique, consommation d’alcool ou écoute de musique à volume élevéLes dossiers médicaux ne comportaient aucune donnée sur des facteurs de risque liés au mode de vie et connus pour endommager l’audition des patients.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé