MENU
Comparez les complémentaires santé
Indiquez-nous vos besoins et trouvez la mutuelle santé la plus adaptée !
Comparer
Partager sur

Le test du coronavirus peut être remboursé sans besoin d’une ordonnance

De quel test parle-t-on ?

Alors que leur prise en charge était floue et peu conséquente pendant et après le confinement, certains tests utilisés pour détecter le coronavirus Covid-19 et le SARS-CoV-2 sont remboursés à 100% par l’Assurance Maladie depuis le 28 mai 2020. Seul hic, il fallait toujours présenter une ordonnance. Pas simple, lorsqu’on est dans l’impossibilité de consulter rapidement son médecin et que l’on a peur pour sa santé et celle de ses proches !

Afin d’être capable de vérifier toujours mieux l’état de santé de sa population, le gouvernement a décidé, par un arrêté publié le 25 juillet, que les tests PCR pourraient être réalisés et remboursés sans ordonnance, et même… sans symptôme !

Le test PCR ou test naso-pharyngé est aujourd’hui l’un des plus pratiqués. Il s’agit d’un test virologique. A la différence du test sérologique qui peut dire si vous avez eu le coronavirus dans le passé grâce aux anticorps présents dans votre sang, le PCR se pratique lorsque que vous êtes sensé être malade.

ÉCONOMISEZ 300€ / an sur votre mutuelle santé
Je compare

Qui peut en bénéficier ?

Le nouvelle réglementation est claire : tout le monde peut se faire tester. Que vous soyez assuré social ou non, visiblement malade ou asymptomatique, vous pouvez tout à fait prétendre à être testé pour savoir si vous avez le coronavirus.

Si votre test est positif, sachez que les consultations médicales sont également prises en charge à 100%. Les médicaments que vous pourriez être amené à acheter pour vous soulager ne sont, eux, remboursés qu’en partie, votre complémentaire santé pouvant vous aider à payer le reste à charge.

Qui aller voir pour faire le test PCR ?

Non seulement il ne nécessite plus d’ordonnance, mais en plus, le test du Covid-19 peut désormais être pratiqué par un plus grand nombre de professionnels. En plus des biologistes médicaux et des techniciens de laboratoire, sous conditions, les infirmiers, les aides-soignants, les étudiants en pharmacie, en maïeutique et en odontologie ainsi que certains sapeurs-pompiers, marins-pompiers et secouristes sont maintenant habilités à pratiquer le prélèvement nasal qui sera ensuite analysé.

Des masques gratuits pour les personnes en difficulté

Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos comme les commerces, les salles de spectacles, les restaurants, les hôtels ou encore les bibliothèques. Certaines villes (Lille, Orléans, Saint-Malo, Bayonne, La Rochelle, Nîmes, Nice…) l’ont même imposé à l’extérieur. Cette nouvelle contrainte peut vite devenir un calvaire pour les ménages qui vivent avec peu de moyens, l’achat de masques pour toute la famille pouvant représenter une somme difficile à assumer.

Afin que tout le monde puisse se protéger, l’arrêté du 25 juillet 2020 prévoit la distribution gratuite de masques grand public aux personnes bénéficiant de la complémentaire santé solidaire (CSS), de l’aide médicale d’État (AME) et de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS).

Comparer les devis mutuelle santé
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé