MENU

Globalement, il ressort de cette étude que la condition des adolescents évolue favorablement. De fait, 84% parlent aisément de divers sujets avec leurs parents et 72% se sentent bien dans leur établissement scolaire. Pourtant, si ces chiffres sont plutôt positifs, tout n’est pas si simple pour cette nouvelle génération d’adolescents. En effet, face à la violence qui prend une grande ampleur à l’école, 47% des jeunes interrogées se sentent sous pression tandis qu’ils n’étaient que 35% en 2005. Un tiers se sent même mal dans sa peau contre 17% il y a 11 ans.

Selon Marie Choquet, directrice de recherche à l’INSERM, on constate un fossé grandissant entre les adolescents bien dans leur peau et les adolescents moins à l’aise en raison de la violence mais aussi du harcèlement à l’école. De fait, l’Observatoire international de la violence à l’école évoque des chiffres inquiétants. 12% des élèves du CE2 au CM2 subissent un harcèlement de la part de leurs camarades. En outre, autre raison du mal être des adolescents, le manque de sommeil. 53% des personnes interrogées disent avoir des soucis pour se coucher le soir. Quand les médecins préconisent 9 heures de sommeil, en réalité, les adolescents dorment en moyenne moins de 8 heures.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé