MENU

Les pharmaciens veulent pouvoir nous vacciner. Vendredi dernier, les représentants de la profession ont rencontré Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé. Ils tirent un bilan positif de la vaccination en pharmacie contre la grippe, rapporte Les Echos. Depuis octobre 2017, deux régions ont participé à l’expérience.

156 000 personnes vaccinées contre la grippe

Les pharmaciens ne cachent pas leur enthousiasme. L’opération a été un succès, avec 156 000 personnes vaccinées pendant l’hiver 2017-2018. « C’est quatre fois plus que la prévision initiale de 30 à 40 000 », s’est félicité Gilles Bonnefond, président du syndicat professionnel USPO. « Les statistiques montrent que nous ne nous sommes pas substitués aux médecins, mais que nous avons facilité l’accès des patients », ajoute le responsable syndical.

Par rapport aux 2 années précédentes, les Français concernés par l’expérience ont eu davantage recours aux vaccins. Pendant que le nombre de vaccinés diminuait sur l’ensemble du territoire, la couverture vaccinale a explosé dans les 2 régions concernées. En Auvergne Rhône-Alpes, 59% des pharmacies participaient au dispositif. En Nouvelle-Aquitaine, ce taux atteignait 49%. De quoi donner une idée de l’efficacité potentielle du dispositif.

Ouvrir le dispositif à tous les plus de 15 ans

Fort de ces bons résultats, Gilles Bonnefond réclame la généralisation de la mesure à tout le territoire, mais aussi à tous les Français adultes. « Nous demandons à étendre l’expérience à tous les Français à partir de 15 ans, pour toucher ceux qui n’ont jamais été vaccinés parce qu’ils n’entrent même pas dans les cabinets médicaux », explique le syndicaliste. Pendant l’expérimentation, le dispositif ne concernait que les personnes âgées et malades chroniques.

Les pharmaciens souhaitent aussi simplifier la procédure, sans passer par le bon de remboursement de l’Assurance maladie, jugé peu efficace. Les pharmaciens facturent cette vaccination 4 euros. De son côté, le syndicat des médecins généralistes MG France s’oppose à la généralisation. Les généralistes vaccinent déjà leurs patients contre la grippe « durant une consultation de suivi habituel et (il) n’y a donc aucun coût additionnel », rappelle MG France.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé