MENU

Objectif, réduire le nombre de nouvelles contaminations. L’association Aides lance cet été sa première campagne de prévention #Prep4Love. « PrEp : un comprimé par jour vous protège du VIH », annoncent les affiches. La campagne sera aussi relayée dans la presse et sur le web, rapporte France Info.

7 000 patients sous traitement préventif

Le traitement tire son nom de « Pré » avant, « Exposition » contact avec le VIH et « Prophylaxie » prévention de l’infection. Ce médicament préventif complète les autres moyens de prévention à savoir le préservatif, le traitement médical des personnes séropositives ou encore le dépistage des maladies sexuellement transmissibles. L’association cherche à toucher un public le plus large possible. Les visuels montreront des couples hétérosexuels et homosexuels.

La PrEp reste largement méconnue, déplore Aides. Ce médicament dispose pourtant depuis 18 mois d’une autorisation de mise sur le marché. PrEP, Truvada ou autres génériques… Seuls 7 000 patients en France en France utilisent un traitement préventif contre le VIH. La PrEP « peine encore à atteindre ses cibles », explique l’association. 97% des prescriptions concernent les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH).

Toucher les femmes et les migrants

Bien que très vulnérables, les femmes exposées au VIH manquent à l’appel. Elles « ne représentent que 1% des inclusions » dans ce programme de prévention. L’outil s’adresse notamment aux personnes « qui rencontrent des difficultés à utiliser le préservatif ou à négocier son usage avec leurs partenaires ». De nombreuses femmes restent « trop souvent tributaires du bon-vouloir des hommes », souligne Camille Spire, membre du conseil d’administration de AIDES.

Les risques les plus élevés concernent les femmes à partenaires multiples, les usagères de drogue et les compagnes des usagers de drogues. Aides espère aussi toucher les personnes migrantes et originaires d’Afrique subsaharienne. Ces publics restent très mal informés sur le VIH et les traitements préventifs. Dans sa brochure de bon usage de la PrEP destinée aux professionnels de santé, l’ANSM indique que la PrEP concerne « l’adulte et l’adolescent ».

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé