Smatis
Mutuelle Santé

Indiquez votre profil et vos besoins et trouvez l’assurance complémentaire santé adaptée à vos besoins
100% indépendant
Les vrais prix
Un service gratuit
Données sécurisées

Découvrir Smatis

A propos de
Smatis

L'acronyme SMATIS signifie "Secours Mutuels de l'Association des Travailleurs Indépendants de l'Ouest et du Sud-Ouest". Née en 1943 à Angoulême, elle se consacrait à l'origine, comme son nom l'indique, aux travailleurs indépendants des régions Ouest et Sud-Ouest. Quatre ans plus tard, SMATIS décide de proposer sa mutuelle à toute la France. En 1965, les salariés et entreprises peuvent bénéficier de ses mutuelles. En 1989, SMATIS change enfin de nom pour une meilleure cohérence avec son offre et se nomme ainsi Solidarité Mutualiste de l'Association des Travailleurs Indépendants et Salariés de France. Les premières agences en région voient le jour en 1990. En 2010 et 2014, SMATIS signe un partenariat avec Axa et s'associe avec Thélem Assurances. SMATIS compte 170 collaborateurs à travers 18 agences en France et un siège social toujours situé à Angoulême.

La Mutuelle Santé
Smatis

Avec des complémentaires santé adaptées à chaque profil, SMATIS permet à ses adhérents de disposer d'une protection conforme à leurs attentes, tant en termes de garanties que de budget. Etudiants, seniors, salariés, TNS, célibataires et familles n'ont en effet pas les mêmes besoins en matière de mutuelle santé. Des garanties minimales aux garanties complètes avec des remboursements plus importants pour l'optique, les soins dentaires ou encore l'hospitalisation, SMATIS s'adapte en permanence. Chaque tranche d'âge bénéfice d'un choix de formules pour être protégé tout en maîtrisant son budget. Avec sa gamme SMARTPRO, SMATIS s'adresse aux chefs d'entreprises de moins de 50 salariés afin de répondre aux exigences de l'ANI et de la généralisation de la complémentaire santé au 1er janvier 2016. Ces offres tiennent compte du contrat responsable que chaque chef d'entreprise doit respecter pour offrir un panier de soins minimal à ses salariés.

Smatis propose 19 formules
Nom de la formule Conditions générales
Competitive 200 Voir les CG
Competitive 450 Voir les CG
Securite 200 Voir les CG
Securite 450 Voir les CG
Tranquilite 200 Voir les CG
Tranquilite 450 Voir les CG
Serenite 200 Voir les CG
Serenite 450 Voir les CG
Smatis Hospi 100 Voir les CG
Compétitive 650 Voir les CG
Sécurité 650 Voir les CG
Renfort 650 + Voir les CG
Tranquilité 650 Voir les CG
Sérénité 650 Voir les CG
Optimum 650 Voir les CG
CONFORT Voir les CG
OPTIMUM Voir les CG
RENFORT Voir les CG
SECURITE Voir les CG

Avis clients smatis

3.4 /5
De satisfaction utilisateurs sur 70 avis

Actualités

Vous souhaitez vous tenir informé des dernières actualités de l'assurance santé ? LesFurets.com vous détaille les nouveautés en matière d'assurance et complémentaire santé, des tendances du secteur de la santé ou encore de l'actualité sur les remboursements par la mutuelle et la Sécurité sociale.

Transfusions : bientôt du sang artificiel fabriqué en grande quantité en laboratoire ?

Des chercheurs de l’université de Bristol (Royaume-Uni) ont trouvé le moyen de produire du sang artificiel en grande quantité. Une révolution ? LesFurets.com vous dit tout.

Assurance maladie : un accès aux soins facilité pour les patients en manque de moyens

L'Assurance maladie va étendre, dès le mois d'avril et dans un département sur deux, sa plate-forme d'intervention départementale pour l'accès aux soins et à la santé (Pfidass). Ce dispositif permet d'aider les personnes refusant de se faire soigner pour des raisons financières.

Sécurité sociale : Emmanuel Macron veut intégrer le régime étudiant au régime général

Emmanuel Macron, chef de file du mouvement En Marche! et candidat à la présidentielle, veut confier à la Caisse nationale d'assurance maladie la gestion du régime obligatoire de tous les étudiants. Leurs frais de santé seraient ainsi gérés par la Sécurité sociale.

Fraude à l’assurance : Un dentiste doit rembourser 365.000 euros

Un dentiste avait perdu le bout de son index en mai 2014 à cause d'une scie électrique. Le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) a donné raison aux assureurs, qui affirment qu'il s'agit d'une mutilation volontaire.