MENU

Substituts nicotiniques ou cures anti-tabac : quelle prise en charge de la Sécurité sociale ?

Le prix des patchs de nicotine ou autre substitut nicotinique peut sembler élevé. C’est pour cela que l’Assurance maladie et les mutuelles santé associent leurs efforts pour vous aider à vous débarrasser de votre dépendance au tabac. Ceux-ci portent essentiellement sur le remboursement des substituts nicotiniques depuis 2016.

Le montant alloué par l’Assurance Maladie concernant les substituts nicotiniques est de :

  • 50 euros par bénéficiaire et par an
  • 150 euros pour les femmes enceintes
  • 150 euros pour les jeunes de 20 à 30 ans
  • 150 euros pour les bénéficiaires de la CMU complémentaire
  • 150 euros pour les patients atteints d’une affection de longue durée, comme un cancer

Le remboursement d’une cure anti-tabac est pris en charge par l’Assurance Maladie, lorsqu’elle est effectuée dans un établissement spécialisé.

Le remboursement des patchs anti-tabac par les mutuelles

De nombreuses mutuelles complètent avantageusement l’indemnisation de la Sécurité sociale par des forfaits couvrant les dépenses. Le remboursement du patch anti-tabac par la mutuelle diffère d’un organisme à un autre. Il est important de vérifier vos garanties au moment de votre souscription.

En effet, les organismes de complémentaire santé ne considèrent pas de la même manière la lutte contre le tabac. Certains se limitent au minimum alors que d’autres vous apportent un véritable soutien financier et psychologique.

La prise en charge du prix des patchs anti-tabac et autres substituts nicotiniques peut être intégrée dans certains contrats de mutuelles santé. Dans d’autres, ce sont des garanties supplémentaires auxquelles vous pourrez souscrire. Ces remboursements peuvent concerner :

  • Le ticket modérateur pour la consultation chez un tabacologue
  • Un forfait annuel couvrant différentes dépenses anti-tabac
  • Une prise en charge des médecines douces pour arrêter de fumer

Non remboursées par la Sécurité sociale, les médecines douces visant à aider à l’arrêt de la cigarette sont nombreuses. Il peut s’agir :

  • D’acupuncture,
  • D’hypnothérapie,
  • D’homéopathie…

Remboursées en fonction du forfait annuel inscrit sur le contrat, elles doivent être pratiquées par un médecin conventionné.

La mutuelle peut également prendre en charge une partie des dépenses d’une cure anti-tabac. Ces montants, souvent prédéfinis, peuvent couvrir l’hébergement ou encore certains soins non remboursés par la Sécurité sociale.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé