MENU

Maîtriser votre budget santé en étudiant vos franchises d’assurance

La franchise de votre complémentaire santé est ce qu’il vous restera à payer de votre poche après le remboursement de l’Assurance Maladie et de votre complémentaire santé. Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc important d’y prêter attention lors de votre souscription.

Plusieurs garanties sont souvent soumises à des franchises qui peuvent être élevées et sont donc à surveiller de près. C’est le cas de la garantie optique, de la garantie dentaire et enfin, de la garantie hospitalisation. Sur ces postes qui nécessitent parfois des dépenses importantes, les franchises peuvent atteindre plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’euros selon les contrats. C’est pourquoi, avant de souscrire votre complémentaire, il vous faut être attentif à ces clauses.

Pour trouver un contrat qui ménagera à la fois le montant de vos franchises et celui de votre cotisation, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurances. Sur LesFurets.com, après une simulation de quelques minutes, vous obtiendrez plusieurs propositions d’assurance complémentaire santé correspondant à votre profil. Vous pourrez ainsi comparer rapidement les différentes garanties et leurs franchises, mais aussi les tarifs qui vous seront proposés.

Qu’est-ce que la franchise médicale ?

La franchise médicale est la somme qui restera à votre charge après le remboursement de vos frais médicaux par la Sécurité sociale. Elle s’applique sur les médicaments, les actes médicaux et paramédicaux, et les transports sanitaires.

Les montants de la franchise médicale déterminés par l’Assurance Maladie sont les suivants :

  • 50 centime d’euro par acte paramédical et par boîte de médicament ;
  • 2 euros pour le transport sanitaire ;
  • 1 euro pour les consultations des médecins généralistes ;
  • 18 euros pour une hospitalisation en clinique ou en hôpital public ;
  • 13 euros pour une hospitalisation en établissement psychiatrique.

Son montant maximal par jour est fixé à 2 euros pour des actes médicaux multiples et à 4 euros pour les transports sanitaires. Le montant annuel global par an est limité à 50 euros.

Cette franchise concerne tout le monde à l’exception des adhérents à la CMU et des mineurs. Elle ne s’applique pas non plus en cas de grossesse et de maternité à partir du 1er jour du 6e mois et jusqu’au 12e jour après l’accouchement. Cette franchise est directement déduite de vos remboursements.

Mis à part les franchises liées aux hospitalisations, il est très rare de trouver une mutuelle qui prenne en charge ces franchises.

Comment s’acquitter de la franchise médicale ?

Selon que vous bénéficiiez ou non du tiers payant, le prélèvement de la franchise médicale se fait différemment :

  • Vous réglez les médicaments ou les soins : la franchise médicale est déduite du montant de vos remboursements
  • Vous bénéficiez du tiers payant et ne réglez pas les soins : la franchise sera déduite ultérieurement lors du remboursement d’un autre acte médical quel qu’il soit, pour vous ou l’un de vos ayants-droit.

Si tous vos soins sont pris en charge au tiers payant et que vous n’avez pas l’occasion de percevoir de remboursement, vous devez régler directement à l’Assurance Maladie le montant totale des franchises. Vous recevez alors un courrier de votre caisse avec un avis des sommes à payer.

Le conseil d'Hervé !
Lorsque vous choisissez votre complémentaire santé, ne vous attardez pas sur le remboursement de la franchise médicale car les montants restent plutôt faibles et l’écart de prix d’une mutuelle les prenant en charge sera sans doute plus important que les remboursements eux-mêmes. Penchez-vous en revanche sérieusement sur les montants des franchises de garanties qui peuvent rapidement atteindre des montants élevés.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé