MENU

Les informations sur une boîte de médicament

Le nom du médicament

Il apparaît sur le devant de la boîte, généralement accompagné de la substance active (ou molécule) qui entre dans la composition. Cette dernière information est notamment utile pour les médicaments génériques dont les noms sont souvent moins familiers pour les patients.

La quantité de médicaments dans la boîte

Généralement inscrite devant, en bas à gauche, elle est accompagnée de la forme galénique du médicament (ampoule, sirop, comprimé…) et est exprimée en centilitres ou en unités.

Les informations utiles sur une notice de médicaments

La posologie

C’est elle qui précise à quel moment de la journée le médicament doit être absorbé, en quelle quantité, et de quelle manière. La formulation d’un médicament correspond à l’ensemble des substances qui entrent dans sa composition.

Le principe actif et les excipients à effet notoire

Ils répondent à la question : qu’est-ce que la formulation d’un médicament ?

Les excipients participent à la composition du médicament mais sont potentiellement gênants pour certaines personnes en raison des allergènes (lactose, huile d’arachide…).

Le principe actif correspond à l’ensemble des molécules chimiques responsables de l’action du médicament sur l’organisme.

Le mode de conservation

Il est précisé comment entreposer les médicaments (au frais, à l’abri de la lumière…). Il est important de respecter ces précautions.

La date de péremption

Elle apparaît sur l’extérieur de la boîte aux côtés de la date de fabrication.

Les précautions d’usage

C’est ici qu’apparaît la définition et les précautions d’emploi du médicament. Elles alertent sur les contre-indications, les effets indésirables et les interactions médicamenteuses.

L’autorisation

L’inscription « médicament autorisé » suivie du numéro de vente, du nom et de l’adresse du laboratoire indique que la commercialisation du produit est autorisée en France.

Les pictogrammes d’information

Les triangles « danger » alertent sur les effets indésirables du médicament. Souvent assortis d’un pictogramme voiture, leur couleur précise le niveau de risque :

  • Niveau 1 (jaune) : effets altérant légèrement les réflexes
  • Niveau 2 (orange) : effets altérant fortement la conduite
  • Niveau 3 (danger) : la conduite est interdite

Les médicaments photosensibilisants se distinguent par un pictogramme nuage et soleil.

Depuis octobre 2017, deux nouvelles sortes de pictogrammes indiquent le niveau de dangerosité pour les femmes enceintes. L’un signale que le produit ne doit être utilisé que s’il n’y a pas d’autres médicaments disponibles. L’autre précise que le médicament ne doit pas être utilisé.

Le cadre rouge ou vert

Il concerne les médicaments qui requièrent une ordonnance :

  • cadre vert : prescription plusieurs fois dans l’année
  • cadre rouge : valable pour la seule durée du traitement
Le conseil d'Hervé !
Au-delà de la notice, il peut être utile de consulter votre pharmacien pour confirmer la validité d’un médicament et vous tenir informé des réévaluations bénéfice/risque des médicaments, régulièrement réalisées par L’ANSM.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé