Mutuelle du travail et retraite : bien peser le pour et le contre

Si vous désirez bénéficier de la portabilité de votre mutuelle d’entreprise lors de votre départ en retraite, vous devez en faire la demande dans les six mois suivant la fin du contrat de travail.

Avant de prendre votre décision, il est essentiel de bien apprécier les aspects positifs de ce maintien et ceux plus négatifs.

Conserver sa mutuelle d’entreprise après sa retraite : les points positifs

Si vos garanties sont bien adaptées à vos besoins, vous avez tout intérêt à faire jouer la portabilité de votre mutuelle d’entreprise lors de votre départ en retraite, de façon définitive ou de façon temporaire pour vous laisser le temps de trouver peut-être un nouveau contrat. Vous bénéficierez alors des mêmes garanties que celles négociées par le contrat groupe, sans questionnaire de santé, ni délai de carence. Vous pouvez souscrire sans limite d’âge.

Conserver sa mutuelle d’entreprise après sa retraite : les points négatifs

Les garanties de votre mutuelle d’entreprise sont-elles adaptées à votre nouveau statut de retraité ? Cotiser au titre de la maternité ou de l’orthodontie des enfants n’est sans doute plus d’actualité. Idem pour le capital versé en cas d’invalidité absolue et définitive (IAD ou PTIA), celui-ci n’étant généralement garanti que jusqu’à 65 ans.

En outre, si la portabilité de la mutuelle obligatoire pour les retraités est encadrée par la loi, elle n’en demeure pas moins onéreuse. Sauf si un accord d’entreprise ou de branche précise le contraire, votre ancien employeur cessera de verser sa part de prime dès la fin du contrat de travail. Vous serez donc seul à supporter l’augmentation de votre cotisation, qui peut tripler dans certains cas.

Pour rappel, les contrats conclus avant le 1er juillet 2017, peuvent subir une hausse plafonnée à 50%. Les contrats conclus après le 1er juillet, encadré par le décret paru le 21 mars 2017, sont exempts d’augmentation de tarif la première année. L’augmentation est limitée à 25% la deuxième année et à 50 % la troisième année. Au-delà, l’assureur décide librement de fixer le tarif de son choix.

Mutuelle d’entreprise, par quoi la remplacer ?

Si vous avez profité de la portabilité de votre mutuelle d’entreprise suite à votre départ à la retraite, mais que vous vous rendez compte que cette configuration n’est pas intéressante : il s’agit de trouver une formule mieux adaptée à votre nouvelle situation.

Depuis quelques années, de nombreuses mutuelles proposent des contrats spécifiquement adaptés aux seniors.

Ces options concernent en principe les garanties liées à l’âge. Certaines pathologies sont ainsi mieux remboursées. Contrairement aux contrats de mutuelle classiques, les mutuelles séniors n’imposent d’âge limite pour leurs garanties, d’autant plus lorsqu’elles sont assorties de la garantie viagère.

Certaines mutuelles offrent des taux de remboursements pouvant atteindre 500 % sur certains postes. Dans ces contrats de complémentaire santé pour seniors, les remboursements de soins dentaires et d’optique sont généralement optimisés, tout comme la couverture en cas d’hospitalisation ou la prise en charge des cures thermales.

Le conseil d'Hervé !
Certaines mutuelles proposent des garanties viagères. Celles-ci écartent le risque de la résiliation liée à la limite d’âge en n’autorisant l’assureur à agir que dans le cas d’un défaut de paiement.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé