MENU

UVB et UVA : du coup de soleil au cancer

Le soleil émet parmi d’autres composantes des ultraviolets de 2 types.
  • Les UVA, responsables des cancers de la peau en pénétrant en profondeur.
  • Les UVB stimulant la production de mélanine, pigment à l’origine du bronzage.

Produite en trop grande quantité, la mélanine provoque des brûlures plus ou moins étendues et d’un degré de gravité variable. Lorsque celles-ci atteignent les couches plus profondes de la peau, on parle de coup de soleil de second degré qui se traduit par la formation de cloques, soit immédiatement, soit dans les heures suivant l’exposition au soleil.

Outre l’intensité des UV, un coup de soleil dépend de la durée d’exposition et du phototype de l’épiderme. Cet impact se mesure par une valeur qui va de 1 à 6 en fonction de la clarté de la peau, des yeux, des cheveux.

Classés en phototype 1, les individus à la peau claire, aux cheveux roux et aux yeux bleus seront plus sujets aux coups de soleil et auront peu de chances de bronzer.

A contrario, un individu à la peau mate et aux cheveux bruns, classé en phototype 5, bronzera très facilement avec des coups de soleil rarissimes.

Les effets néfastes des UV sont d’autant plus dangereux qu’ils ne chauffent pas, ce qui réduit les signes d’alerte d’une exposition dangereuse. Si un coup de soleil est fréquent sur la plage, il l’est également en montagne en raison de la réverbération sur les surfaces claires et brillantes.

Comment prévenir et soigner les coups de soleil ?

Malgré ce qu’on pourrait supposer, une personne classée en phototype 6 n’est pas à l’abri d’un coup de soleil. Moins important que pour un individu avec un phototype 1, le risque est d’autant plus insidieux qu’il est moins visible. Le temps de réaction s’en trouvant retardé, la brûlure peut se révéler profonde.

La première précaution est d’éviter les expositions prolongées au soleil lorsque ce dernier est au plus haut, soit entre 12 et 16 heures. Pour prévenir les coups de soleil, la crème avec fort indice de protection (IP) ou Facteur de Protection Solaire (FPS) est certes efficace, mais ne filtre pas à 100 % les UV. L’indice minimal pour une crème est de 25 et elle doit être appliquée en moyenne toutes les deux heures.

Contre le coup de soleil, le remède le plus efficace demeure la prévention. La meilleure protection est constituée d’une panoplie comprenant des vêtements, un chapeau et des lunettes, le coup de soleil pouvant toucher la tête, voire les yeux (brûlure de la cornée).

Si vous souffrez d’un coup de soleil, ne vous exposez pas avant d’être totalement guéri. Un coup de soleil qui couvre plus de 10 % du corps ou forme des cloques exige une visite chez le médecin ou le dermatologue.

Le conseil d'Hervé !
Une des conséquences du coup de soleil est une forte déshydratation proche de l’insolation, pouvant entraîner des maux de tête et des vomissements. En attendant de consulter le médecin, buvez de l’eau en quantité suffisante et régulière. Une attention particulière est à porter aux enfants dont la peau est extrêmement sensible et fragile.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé