MENU
Comparateur de mutuelle santé
Indiquez votre profil et vos besoins et trouvez l’assurance complémentaire santé adaptée à vos besoins
Je compare

Etudiante et enceinte : mes droits

Sécurité sociale étudiante, comment s’inscrire ?

Depuis le 1er septembre 2019, le régime de sécurité sociale étudiante obligatoire n’existe plus. Si vous tombez enceinte alors que vous faites vos études, rien ne change pour vous : vous restez soit rattachée au régime de vos parents, soit à la CPAM de votre lieu de résidence.

Condition première pour bénéficier des remboursements de soins de l’assurance maternité, la déclaration de grossesse (à transmettre à la caisse d’assurance maladie dans les trois premiers mois) fait naitre un certain nombre de droits comme :

  • la prise en charge à 100 % des consultations prénatales et de l’échographie réalisée après le sixième mois de grossesse ;
  • le congé de maternité ouvert aux étudiantes enceintes durant leur formation en alternance.

La déclaration de grossesse rend par ailleurs éligible aux aides et aux subventions octroyées par différentes institutions. C’est ainsi que le CROUS peut soutenir ponctuellement les étudiantes boursières enceintes via :

  • son complément maternité étudiante ;
  • son Fonds national d’aide d’urgence.

Au cas où votre grossesse intervient en fin d’études, vous resterez en principe assurée par votre organisme de sécurité sociale.

Une complémentaire santé volontaire ou la CMU-C

Bien que les consultations prénatales et post-natales soient prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale, d’autres dépenses de santé ne sont remboursées au mieux qu’à 70 %.

Souscrire une complémentaire santé pour étudiants est par conséquent recommandé, cette assurance pouvant intervenir pour l’ensemble ou une partie des dépenses de santé restées à votre charge.

En tant qu’étudiante enceinte, que faire si vous n’avez pas les moyens de souscrire une mutuelle complémentaire privée ?

Si vous avez plus de 25 ans, vous pouvez sous certaines conditions accéder à la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ou à l’Aide complémentaire santé (ACS), qui peut financer en partie votre couverture complémentaire.

Si vous avez moins de 25 ans, vous pouvez déposer une demande de CMU-c ou d’ACS, ou bénéficier d’une aide d’urgence annuelle délivrée par le CROUS.

Cependant, même avec un budget limité, la mutuelle maternité demeure accessible à un grand nombre sous réserve de comparer les offres.

Le conseil d'Hervé !
Après l’accouchement, en envoyant son acte de naissance à la Caisse d’Assurance Maladie et en le rattachant sous votre numéro de Sécurité sociale, vous faites bénéficier à votre bébé des mêmes droits que vous.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparez les devis
    Appelez