MENU
Comparateur de mutuelle santé
Indiquez votre profil et vos besoins et trouvez l’assurance complémentaire santé adaptée à vos besoins
Je compare

L’épilepsie infantile, symptômes et causes

L’épilepsie infantile, au même titre que la maladie qui touche les adultes, est une affection neurologique qui donne lieu à des crises épileptiques. Les crises d’épilepsie chez l’enfant sont dues à :

  • Une prédisposition génétique
  • Des liaisons cérébrales présentes depuis la naissance ou acquises à la suite d’un traumatisme ou d’un accident
  • Des facteurs toxiques (médicaments pris au cours de la grossesse ou pendant la petite enfance)

Lors d’une crise d’épilepsie infantile, les neurones délivrent une surcharge électrique dans des zones du cerveau. Cela se traduit par :

  • Des convulsions ou encore des spasmes
  • Des absences épileptiques, qui se caractérisent par une perte de la conscience pendant plusieurs secondes.

Chez un enfant épileptique, cela peut être produit par :

  • Une fatigue excessive
  • Un manque de sommeil
  • Une stimulation lumineuse intense et intermittente, comme le clignotement d’une lumière, des jeux vidéo…
  • Un état anxieux

Le traitement des crises d’épilepsie de l’enfant

Il existe plusieurs types d’épilepsie, comme :

  • L’épilepsie du nourrisson ou syndrome de West, qui touche les enfants de moins d’un an
  • Le syndrome de Lennox-Gastaut, qui survient entre 2 et 6 ans
  • Les absences épileptiques de l’enfant
  • L’épilepsie à paroxysmes rolandiques, qui est fréquente chez les enfants de 3 à 13 ans
  • L’épilepsie myoclonique juvénile qui apparaît à l’adolescence et qui se manifeste par des spasmes musculaires incontrôlables.

Les crises peuvent survenir à tout moment. Il existe aujourd’hui des traitements qui permettent d’améliorer la vie des enfants épileptiques. Toutefois, aucun ne guérit complètement l’épilepsie.

Dans 70 % des cas d’épilepsie infantile, les troubles disparaissent au fil du développement du système neuronal.

Le traitement est majoritairement mono thérapeutique (un seul médicament est prescrit). Le bon dosage du traitement est déterminé selon l’enfant et le type d’épilepsie. Les médecins ont donc pour objectif de trouver le dosage qui permettra de limiter les crises tout évitant les effets secondaires.

Il est parfois possible de changer de médicaments si les résultats ne sont pas concluants. Un traitement réunissant plusieurs médicaments peut aussi être envisagé.

Épilepsie de l’enfant et sa prise en charge

Les traitements contre l’épilepsie chez le nourrisson, l’enfant et l’adolescent sont pris en charge de manière différente selon la gravité de la maladie. Lorsque les symptômes sont graves et invalidants, l’épilepsie peut être classée en ALD (affection longue durée). Dans ce cas, tous les soins liés aux crises d’épilepsie infantiles et leurs symptômes sont remboursés à 100 %.

En revanche, si cette épilepsie n’est pas considérée comme invalidante, alors les traitements sont pris en charge de manière classique. La Sécurité sociale rembourse une partie des frais engagés selon la base de remboursement établie. Le reste est pris en charge par la mutuelle santé complémentaire, lorsque les garanties souscrites couvrent le ticket modérateur ou encore les dépassements d’honoraires.

Le conseil d'Hervé !
Grâce au comparateur en ligne LesFurets.com, il est possible de simuler des devis de mutuelles santé pour une prise en charge optimale des soins liés aux crises d’épilepsie infantiles.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé