MENU

Le calendrier des examens de grossesse

Le 1er examen de grossesse (avant le 3ème mois de grossesse) peut être réalisé par le médecin ou la sage-femme. Il comprend plusieurs analyses, dont :

  • la détermination du groupe sanguin,
  • la sérologie toxoplasmose et rubéole,
  • le dépistage du VIH,
  • les analyses d’urines : albuminurie, glycosurie.

De même, il est prescrit :

  • un frottis,
  • une amniocentèse (proposée aux femmes de plus de 38 ans).

La première échographie dite de datation (entre la 11ème et 13ème semaine d’aménorrhée) permet de dater le début de grossesse.

Pour le second examen obligatoire (4ème mois de grossesse), les examens portent sur :

  • la pesée,
  • la mesure de l’utérus,
  • la prise de tension artérielle,
  • le toucher vaginal,
  • l’écoute du cœur du bébé sur Doppler,
  • les analyses d’urine.

Un test de trisomie 21 peut être organisé, si la demande en est faite.

Le troisième examen obligatoire (5ème mois de grossesse), identique au second examen, s’accompagne d’une deuxième échographie dite morphologique, vérifiant la bonne formation du bébé. Il est alors possible de connaître son sexe.

Le quatrième examen prénatal (6ème mois de grossesse) prévoit en supplément :

  • la sérologie de l’hépatite B,
  • la mesure de la glycémie,
  • la numération de la formule sanguine.

Le cinquième examen obligatoire de grossesse (7ème mois de grossesse), identique au second et troisième examen, donne le départ aux 7 séances de préparation à l’accouchement et à la parentalité.

Le sixième examen (8ème mois de grossesse) voit s’ajouter une consultation obligatoire auprès du médecin anesthésiste.

La troisième échographie dite « bien-être fœtal » (entre la 21ème et la 23ème semaine d’aménorrhée) :

  • précise l’emplacement du placenta,
  • définit la position du bébé dans l’utérus,
  • vérifie le développement du bébé.

Le septième examen prénatal (9ème mois de grossesse) peut s’accompagner d’une radiographie du bassin (si besoin), permettant de connaître la taille du bébé et de s’assurer du bon déroulement d’un accouchement par voies naturelles.

Droits et remboursements

Les examens obligatoires au titre d’une grossesse déterminent vos droits éventuels aux prestations familiales, ainsi que la prime de naissance. Sans ces examens, la CAF suspend la prestation en cours.

Au terme de chaque examen, le médecin transmet un document confirmant que celui-ci a bien eu lieu. Au terme de la première consultation de grossesse, vous recevrez le document « Premier examen prénatal », servant à déclarer la grossesse. Il s’adresse aux Caisse de Sécurité sociale et Caisse d’Allocations Familiales. L’opération se répète à l’issue de chaque examen de grossesse mois par mois.

Les examens obligatoires sont intégralement remboursés par la CPAM. Les trois échographies sont remboursées à 70%. Les examens complémentaires, peuvent être également remboursés à 100%, si vous bénéficiez d’une de ces couvertures :

  • mutuelle, en particulier s’il s’agit d’une complémentaire maternité
  • CMU (Couverture Maladie Universelle),
  • AME (Aide Médicale de l’Etat).
Le conseil d'Hervé !
Un guide de surveillance médicale (mère et nourrisson) est délivré lors de la déclaration de grossesse à la CPAM. Ce guide, sorte de calendrier personnalisé récapitule tous les examens à faire à partir de la date de début de grossesse jusqu’à  la date prévue de l’accouchement.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé