MENU
Comparateur de mutuelle santé
Indiquez votre profil et vos besoins et trouvez l’assurance complémentaire santé adaptée à vos besoins
Je compare

La complémentaire santé (ANI) et les ayants droit

En règle générale, les contrats de complémentaire santé de groupe prennent en charge les ayants droit. Toutefois, ces couvertures obligatoires, généralement étudiées en fonction des attentes des adultes, ne répondent pas toujours aux besoins spécifiques des enfants.

C’est ainsi que les garanties des complémentaires santé d’entreprise peuvent couvrir les frais de sevrage tabagique, proposer des forfaits contraception ou maternité, mais ne pas prévoir les soins d’orthodontie de votre enfant. Cette inadéquation peut se traduire par une charge financière assez lourde, même après les remboursements de l’Assurance Maladie et de la complémentaire santé. Ceci notamment lorsque la santé de l’enfant nécessite de fréquentes visites chez un spécialiste pratiquant des dépassements d’honoraires.

Pour être mieux protégé, vous pouvez procéder à l’extension des garanties de votre mutuelle en fonction de votre enfant. Cependant, cela aura pour effet d’augmenter sensiblement le coût de la cotisation.

Souscrire une sur-complémentaire familiale pour couvrir la partie non remboursée des dépenses de santé peut sembler une bonne solution. Idéale dans bien des cas, cette configuration n’est peut-être pas adaptée à votre situation. Protéger tous les membres de votre foyer de cette manière représente un coût non négligeable et ne convient pas nécessairement à toute la famille.

Une mutuelle ou une surcomplémentaire pour enfant seul

Pour des besoins spécifiques ou des situations particulières comme un divorce, l’un des deux parents peut souscrire une assurance individuelle ou une mutuelle pour un enfant seul. Rien n’empêche d’adapter cette solution à une sur-complémentaire pour assurer un enfant dans les mêmes conditions. Il devient ainsi aisé de sélectionner les garanties les mieux adaptées aux besoins de l’enfant, avec une mutuelle à coût limité. De cette manière, il est possible de mettre l’accent sur les soins de pédiatrie dans les premières années puis de réajuster ensuite les garanties en se focalisant sur les frais d’optique et les soins dentaires.

Un des avantages de la surcomplémentaire réside dans sa modularité. À mesure qu’évoluent les besoins de l’enfant, la mutuelle peut s’adapter, contrairement à la complémentaire santé obligatoire qui se veut plus généraliste.

Le conseil d'Hervé !
Mettre à disposition de l’ensemble de ses salariés une complémentaire santé fait désormais partie des obligations de l’entreprise. Hormis dans des cas bien spécifiques, il n’est pas permis au salarié de refuser d’adhérer à la complémentaire santé obligatoire (ANI).
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé