MENU

La sécurité sociale étudiante est-elle obligatoire ?

L’affiliation ou non à la sécurité sociale étudiante dépend de votre âge et de la situation professionnelle de vos parents.

  • Si vous avez moins de 20 ans

L’affiliation est obligatoire si vos parents ne sont pas :

  • travailleurs non salariés,
  • salariés d’une profession relevant d’un régime spécifique (EDF-GDF, RATP, Mines, Militaires, Clercs et employés de notaires, Chambre de commerce de Paris…),
  • agents SNCF,
  • fonctionnaires internationaux.

Vous devrez alors obligatoirement vous affilier à la sécurité sociale étudiante qui sera gratuite.

  • Si vous avez entre 21 et 28 ans

L’affiliation est obligatoire. Le prix de la sécurité sociale étudiante pour l’année universitaire 2017-2018 s’élève à 217 euros.

Elle est gratuite pour les étudiants boursiers. Cela ne concerne pas les étudiants dont les parents sont fonctionnaires internationaux ou agents SCNF.

Vous avez plus de 28 ans

Vous êtes couverts par la sécurité sociale étudiante pendant un an, à compter du jour de votre 28ème anniversaire. Vous devrez ensuite contacter la Caisse d’Assurance Maladie de votre lieu de résidence afin qu’elle prenne le relai de votre couverture sociale.

Quel que soit l’âge de l’étudiant, son affiliation lui ouvre les droits aux prestations normales du régime général. Les remboursements concernent les accidents, la maladie et la maternité. Les étudiants sont couverts durant les cours, en atelier ou en laboratoire ainsi que lors des stages inscrits au programme, qu’ils soient ou non rémunérés.

Comment s’inscrire à la sécurité sociale étudiante ?

L’inscription à la sécurité sociale étudiante se fait auprès d’une mutuelle étudiante au moment de l’inscription administrative, dans l’établissement que vous allez fréquenter. En principe, la cotisation se règle en même temps que l’inscription dans l’établissement scolaire.

Un étudiant rencontrant des difficultés financières peut toutefois bénéficier d’un étalement, un tiers étant payé à l’inscription, suivi de deux versements dans le délai de 2 mois.

Pour les étudiants inscrits dans plusieurs établissements, une seule cotisation est due, celle de la première inscription.

Souscrire une complémentaire santé en tant qu’étudiant

La dénomination de mutuelle étudiante, qui désigne les organismes d’assurance maladie des étudiants, peut induire une certaine confusion. Ce terme est en effet généralement utilisé pour désigner un organisme qui apporte des remboursements complémentaires pour le régime général, ce qui n’est pas le cas pour les étudiants.

Ces organismes, qui couvrent les prestations équivalentes à celles du régime général de sécurité sociale, peuvent toutefois proposer une complémentaire santé étudiante. Les étudiants peuvent alors bénéficier de remboursements supérieurs sur l’ensemble des prestations, y compris les soins dentaires, les frais d’optique, le coût d’une hospitalisation et autres. Les formules coûtent entre 8 et 40 euros par mois.

Ces complémentaires santé étudiante n’ont aucun caractère obligatoire, mais restent fortement recommandées. Les services diffèrent sensiblement suivant les offres, ce qui impose d’évaluer ses besoins afin de souscrire les garanties les mieux adaptées.

Certaines mutuelles souscrites par les parents acceptent de continuer de couvrir les enfants étudiants jusqu’à un certain âge. Suivant les organismes, un supplément de cotisation peut être demandé.

Enfin, si vous avez des difficultés financières, renseignez-vous sur la CMU (Couverture Maladie Universelle). Vous pourrez peut-être bénéficier d’une mutuelle étudiante gratuite.

Le conseil d'Hervé !
Le gouvernement souhaite supprimer le régime de sécurité sociale des étudiants en l’intégrant au régime général. Cette réforme est fixée à septembre 2018. Affaire à suivre…
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé