MENU

Les dépenses liées à une grossesse

Avant toute chose, sachez que vous devez déclarer votre grossesse à la Sécurité sociale au cours des trois premiers mois. Ceci va lui permettre de prendre en charge les divers frais liés à votre nouvelle situation. Il vous faudra par ailleurs mettre votre Carte Vitale à jour, afin que les remboursements soient plus rapides.

Durant les 9 mois de votre grossesse, vous allez subir différents examens, qui seront, pour certains, intégralement pris en charge par l’Assurance Maladie. Pour certaines dépenses, comme des dépassements d’honoraires ou des frais liés à votre confort (sport prénatal, accouchement dans une clinique privée non conventionnée…), il est conseillé de souscrire à une mutuelle maternité pour votre grossesse et votre accouchement.

L’Assurance Maladie va tout d’abord prendre en charge la consultation auprès de votre gynécologue. Ce dernier fera un premier bilan afin de confirmer la grossesse et déterminer la date de l’accouchement.

Ensuite, trois échographies seront réalisées :

  • La première à la 12e semaine d’aménorrhée
  • La deuxième à la 22e semaine. À cette occasion, le médecin échographe détermine si le bébé est bien formé ainsi que le sexe de l’enfant
  • La troisième à la 32e semaine

Sachez que les deux premières, avant le 5e mois de grossesse, sont prises en charge à 70 %. Seule la troisième séance est remboursée à 100 %. Ainsi, c’est votre complémentaire santé maternité qui vous remboursera la différence.

En parallèle, vous pourrez être amenée à passer d’autres examens pour votre grossesse, comme :

  • Des prises de sang
  • La réalisation d’une amniocentèse
  • Des séances de préparation à l’accouchement

À ceci s’ajoutent les frais d’hospitalisation. Dans ce cas-là, une complémentaire santé maternité peut se montrer intéressante.

La mutuelle pour future maman

Vous l’aurez compris, les dépenses sont nombreuses pendant la grossesse et pas toujours couvertes à 100 % par la Sécurité sociale.

Changer de complémentaire santé pour en trouver une adaptée à votre maternité est une solution judicieuse.

En outre, une bonne mutuelle pour future maman permet de se faire rembourser les différents dépassements d’honoraires :

  • De l’anesthésiste en cas de péridurale ou de césarienne,
  • De l’obstétricien.

Lors du choix de votre mutuelle, n’oubliez pas de prendre en compte les petits plus qui ont toute leur importance. En effet, nombreuses sont les mutuelles maternité qui offrent une prime de naissance. Le montant de celle-ci étant variable (entre 50 et 1 000 euros), vérifiez bien les différentes garanties de votre contrat.

Le conseil d'Hervé !
Sachez que le caryotype fœtal et l’amniocentèse, qui permet de rechercher d’éventuelles maladies génétiques, sont pris en charge à 100 % et dispensés d’avance de frais.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé