MENU

Les frais remboursés pendant les six premiers mois de grossesse

Pour pouvoir bénéficier d’une prise en charge de votre accouchement en clinique ou à l’hôpital, ainsi que d’un remboursement de tous vos frais médicaux liés à l’attente d’un enfant, vous devez déclarer votre grossesse. Pour cela, il faut :

  • Consulter un médecin ou un gynécologue qui vous délivre une attestation
  • Envoyer ce document à votre caisse d’Assurance Maladie

Il est important que cette annonce soit faite le plus tôt possible, au plus tard au terme de la 14e semaine de grossesse.

Cette déclaration va permettre à votre caisse d’Assurance Maladie de rembourser les frais médicaux liés à votre état, à hauteur de :

  • 100 % pour tous les examens médicaux obligatoires, soit la consultation du premier trimestre, puis la visite mensuelle dès le 4e mois, ainsi que les examens biologiques
  • 70 % pour les deux premières échographies du bébé
  • 100 % pour une amniocentèse, qui permet de détecter une maladie génétique
  • 100 % pour le caryotype fœtal. Toutefois, vous devrez demander un accord préalable auprès de la Caisse d’Assurance Maladie
  • 100 % pour l’accouchement
  • 100 % pour les frais d’anesthésie, comme la péridurale ou l’anesthésie locale pour une césarienne

Le coût d’un accouchement sans couverture sociale est très élevé. Faire la déclaration dans les temps permet de bénéficier des remboursements auxquels vous avez droit.

La prise en charge jusqu’à l’accouchement en clinique et après

Dès le sixième mois de grossesse et jusqu’à l’accouchement, la prise en charge est assurée dans son intégralité : l’Assurance Maladie vous remboursera donc tous les frais médicaux à 100 % ainsi que les médicaments.

En ce qui concerne le séjour à la maternité, elle prévoit une prise en charge des frais pour une durée de 12 jours dans une clinique conventionnée ou dans un hôpital.

Si vous accouchez dans une clinique privée non conventionnée, la base de remboursement de la Sécurité sociale pour un accouchement est également de 100 %. Cependant, les dépassements d’honoraires ne sont pas inclus et restent à votre charge.

En ce qui concerne la prise en charge de la chambre individuelle à la maternité, l’Assurance Maladie ne couvre pas cette dépense dite de « confort ». Cependant, votre assurance maternité peut éventuellement rembourser ces frais.

Après l’accouchement, des examens et visites médicales obligatoires doivent être réalisés, comme :

  • La visite de contrôle dans les huit semaines qui suivent la naissance
  • Les soins qui sont procurés au nouveau-né dans les 30 jours suivant l’accouchement

Ces consultations sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

De plus, sous réserve de leur accord préalable, vous pouvez bénéficier de 10 séances de rééducation périnéale et abdominale entièrement prises en charge après la naissance du bébé.

Enfin, vous bénéficiez d’un congé prénatal et postnatal couvrant une période de 16 semaines au total. En cas de cessation totale d’activité durant huit semaines consécutives (selon le régime général), des indemnités journalières vous seront versées. Le montant est calculé en fonction de votre revenu d’activité précédant l’accouchement.

Le conseil d'Hervé !
Il convient de vous renseigner sur le coût de la chambre particulière lorsque vous la désirez. Cela vous permettra de vérifier si votre contrat de mutuelle maternité prend en charge cette dépense.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé