MENU

Les TOC : définition

Les troubles obsessionnels compulsifs, abrégés TOC, sont une maladie. Ce sont plus précisément des troubles mentaux caractérisés par des obsessions incontrôlables. Ces dernières génèrent des inquiétudes et des angoisses qui donnent lieu à des rituels compulsifs qui permettent de faire disparaître, momentanément, ces inquiétudes incontrôlées.

Ces angoisses impliquent des souffrances majeures pour ces personnes qui, à un moment, vont se focaliser sur un élément et ne plus s’en défaire.

Il existe de nombreux exemples de TOC comme :

  • L’obsession de l’oubli, qui est l’un des plus répandus et qui oblige les personnes à vérifier sans cesse et à plusieurs reprises l’objet de leurs angoisses.
  • L’obsession du lavage, également très répandue. Elle conduit les personnes touchées à se laver de manière excessive une partie du corps. Elles peuvent ainsi se laver les mains à de nombreuses reprises pour s’assurer qu’elles sont propres et qu’il n’y a plus de microbes. Il n’est pas rare de constater des irritations cutanées liées aux lavages excessifs.
  • L’accumulation. Ce TOC consiste à accumuler des objets, qui deviennent peu à peu très envahissants.

Il existe d’autres exemples de TOC comme :

  • Se ronger les ongles avec anxiété
  • S’arracher les cheveux, cils ou sourcils (trichotillomanie)
  • Réaliser des achats de manière impulsive et non contrôlée
  • Tout compter, et recommencer sans jamais être satisfait
  • Ranger et repositionner des objets sans cesse

Tous ces troubles psychologiques sont extrêmement gênants au quotidien et les TOC sont un vrai handicap en société. Ils peuvent devenir un frein professionnel, mais aussi social. Dès lors, un traitement devient indispensable pour vaincre les tocs.

Origines et prise en charge des TOC

Il est difficile d’établir les origines précises des TOC. Les spécialistes ont observé qu’ils apparaissent dès l’enfance mais peuvent aussi survenir plus tard, à l’adolescence ou à l’âge adulte. Ils concernent aussi bien les hommes que les femmes.

Les troubles obsessionnels du comportement peuvent survenir :

  • Sans raisons particulières
  • Suite à un choc émotionnel
  • De manière génétique
  • En raison d’un dysfonctionnement cérébral

Lorsqu’un patient souffre de TOC, il peut être suivi par un psychologue ou un psychiatre. Il existe plusieurs types de traitements pour les TOC :

  • Médicamenteux, grâce à l’administration d’antidépresseurs qui permettent en outre de diminuer les angoisses
  • Un traitement des TOC par l’hypnose
  • Une thérapie cognitivo-comportementale, qui consiste à exposer le patient aux stimuli anxiogènes de manière progressive
  • Une simulation cérébrale invasive ou non invasive, uniquement dans les cas les plus graves, qui ne répondent pas aux autres traitements des TOC
  • Des traitements naturels par les plantes.

L’objectif de ces démarches est de tenter de trouver l’origine du trouble mais aussi d’apaiser les angoisses des personnes qui souffrent de TOC. Les TOC et leur guérison dépendent de nombreux facteurs, et notamment du stade de la maladie, qui peut être naissant ou très avancé.

Aujourd’hui, les TOC sont reconnus comme des troubles importants et peuvent être pris en charge par la Sécurité sociale. L’Assurance Maladie rembourse alors :

  • Les thérapies auprès d’un psychiatre
  • Les traitements associés, y compris les nouveaux traitements contre les TOC

Pour les consultations psychiatriques et psychologiques, certains professionnels facturent des dépassements d’honoraires. Il est alors conseillé de choisir une mutuelle santé capable de rembourser les frais liés à cette thérapie qui s’avère essentielle pour les malades.

En cas de doutes sur les troubles obsessionnels compulsifs, il est préférable de se rendre au plus vite chez un médecin, afin de réaliser des examens complémentaires. Laisser la maladie s’installer, chez un enfant ou un adulte, diminue les espoirs de guérison des TOC et rend les traitements plus lourds. Il convient donc de consulter dès que les premiers symptômes sont observés.

Le conseil d'Hervé !
En cas de doute, il convient de se renseigner auprès de L’AFTOC, l’Association Française de Personnes souffrant de Troubles Obsessionnels et Compulsifs.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé