MENU
Comparez les complémentaires santé
Indiquez-nous vos besoins et trouvez la mutuelle santé la plus adaptée !
Je compare

Des risques et problèmes différents, mais bien réels

Les consultations chez le gynécologue sont conseillées dès le début de l’activité sexuelle. En moyenne, selon les âges, les besoins et les problèmes, la fréquence de consultation chez un gynécologue doit être d’une fois tous les 2 ans minimum.

  • Entre 15 et 20 ans, elles permettent de faire un point global : problèmes liés aux menstruations, prévention quant aux IST, moyens de contraception…
  • Entre 20 et 40 ans, l’examen gynécologique routinier doit avoir lieu tous les ans, avec un frottis à réaliser tous les 2 ans maximum.
  • À partir de 40-50 ans, un frottis et une mammographie doivent être effectués tous les 2 ans maximum.
  • Avec la ménopause, beaucoup de femmes estiment que la consultation d’un gynécologue n’est plus d’aucune utilité. Bien au contraire ! Le suivi tout au long de la ménopause permet la prévention et le dépistage puisque c’est précisément à partir de 50 ans que les risques de cancers augmentent. Depuis 2003, une mammographie de dépistage tous les deux ans est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie pour les femmes de 50 à 74 ans.
  • Après 65 ans, les examens gynécologiques doivent être poursuivis : rappelons qu’un frottis permet de dépister le cancer de l’utérus et qu’une mammographie doit être annuelle, quel que soit l’âge, s’il y a des antécédents de cancer du sein dans la famille.

Le cancer de l’utérus n’est pas la seule raison de consulter ce spécialiste : la période qui précède et suit la ménopause est souvent émaillée de problèmes physiques ou psychologiques, le gynécologue étant, dans les deux cas, une aide précieuse. De plus, dès lors que la femme est active sexuellement, d’autres risques continuent d’exister.

Le conseil d'Hervé !
De 50 à 74 ans, pour effectuer la mammographie chez un radiologue agréé, il faudra vous munir du bon de prise en charge qui vous assure la gratuité de l’examen, assumé à 100% par l’Assurance Maladie.

Les mêmes remboursements à n’importe quel âge

Quel que soit l’âge de l’assurée, l’Assurance maladie applique des taux de remboursements identiques pour une consultation chez le gynécologue ou un examen spécifique. Il en est de même pour les mutuelles. Elles assurent le complément de remboursement de la même manière pour une sexagénaire que pour une jeune femme.

Négliger les garanties liées aux actes gynécologiques après la ménopause est par conséquent une erreur : les risques de cancer sont plus élevés en vieillissant.

Dans le cas de la souscription d’une mutuelle senior, assurez-vous que la couverture s’étende à la totalité des actes gynécologiques et des consultations. Pour trouver une mutuelle qui rembourse efficacement les dépenses associées aux consultations chez le gynécologue, vous pouvez vous aider de notre comparateur en ligne.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparez les devis
    Appelez