MENU
Comparateur de mutuelle santé
Indiquez votre profil et vos besoins et trouvez l’assurance complémentaire santé adaptée à vos besoins
Je compare

Résider en retraite dans un pays de l’Espace économique européen

Au nom de la réciprocité européenne, les Français résidents dans un pays membre de l’Espace économique européen bénéficient de la prise en charge des soins médicaux dans le pays où ils ont décidé de vivre. Celle-ci ainsi que les formalités associées sont encadrées par les dispositions en vigueur du pays de résidence choisi pour votre retraite à l’étranger.

Avant votre départ, vous devez :

  • informer votre caisse d’Assurance maladie en donnant votre nouvelle adresse à l’étranger.
  • demander le formulaire E 121/S1. Il est individuel, chacune des personnes concernées doit remplir le sien séparément.
  • il n’est pas nécessaire de rendre votre carte Vitale.

Dans votre nouveau pays de résidence, vous devez valider votre inscription avec le formulaire E 121/S1 auprès de l’organisme de Sécurité sociale local.

Les cotisations de Sécurité sociale continueront d’être prélevées sur votre pension de retraite, vous bénéficierez ainsi de la couverture santé nationale dès que vous reviendrez, que ce soit de manière temporaire ou définitive. Si vous avez avancé le montant de vos frais de santé, vous êtes en droit de vous les faire rembourser par votre caisse d’Assurance Maladie en joignant les justificatifs à votre demande.

En ce qui concerne les mutuelles complémentaires pour retraités, certaines seulement couvrent les dépenses des retraités vivant dans un pays de l’EEE. Il faut donc vous renseigner auprès de votre complémentaire santé pour savoir si elle prend en charge cette situation.

Dans le cas où la couverture est inexistante ou limitée, il reste possible de souscrire un contrat auprès d’une compagnie d’assurances ou de la Caisse des Français à l’Étranger, qui procède aux remboursements de santé sur la base des tarifs français.

Comment être assuré en retraite dans un pays hors EEE ?

Lorsque le pays de résidence ne se situe pas dans la zone EEE, les frais de santé ne sont plus couverts par l’Assurance Maladie française. Il vous faudra la prévenir ainsi que votre caisse de retraite de votre départ et de votre nouvelle adresse à l’étranger.

Il existe toutefois plusieurs solutions pour bénéficier d’une prise en charge des frais de santé.

  • Certains pays ont par exemple signé une convention bilatérale avec la France dans des conditions proches de celles disponibles dans l’EEE. La liste des pays signataires changeant au fil des années, vous devez vous renseigner avant votre départ auprès de la caisse d’Assurance Maladie ou du Centre des liaisons européennes et internationales de Sécurité sociale (Cleiss).
  • Si le pays n’a pas de convention bilatérale, vous pouvez vous assurer auprès d’une caisse privée locale, de la Caisse des Français à l’Étranger ou d’une compagnie d’assurances. Les formules souscrites peuvent venir en complément du contrat principal ou couvrir les frais de santé dès le 1er euro. Attention toutefois, car certaines compagnies mettent fin à la couverture passé un certain âge, généralement entre 70 et 75 ans.
  • Depuis 2014, un dispositif mis en place par le Centre National des Retraités Français de l’Étranger permet de prendre en charge vos dépenses de santé lors de vos séjours temporaires en France.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé