MENU

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Le cholestérol est un lipide que notre foie métabolise. C’est une molécule complexe, qui remplit nombre de fonctions fondamentales ; il est ainsi le précurseur : de la vitamine D, des hormones stéroïdes ou encore des acides biliaires, eux-mêmes nécessaires à la digestion des acides gras essentiels et des lipides.

Il joue également un rôle essentiel pour l’organisme en assurant une certaine rigidité aux membranes cellulaires ou encore en participant à la souplesse des artères. Mais alors, le cholestérol est-il vraiment dangereux, pour la santé ?

Avant de répondre à cette question, découvrons les deux formes de cholestérol qui coexistent :

  • le cholestérol-LDL, qui provient du foie et des intestins et qui est transmis aux organes qui l’utilisent (qualifié de « bon cholestérol »).
  • Le cholestérol-HDL, celui qui est transporté jusqu’au foie, nommé « mauvais cholestérol ». Ce dernier a en effet pour mauvaise habitude de se déposer (plaques d’athérome) dans nos artères et par conséquent de favoriser des thromboses.

Le cholestérol est-il vraiment dangereux pour la santé?

Même si les liens de causalité ne sont pas toujours clairement démontrés, le cholestérol est fréquemment cité comme un « indicateur » que l’on se doit de surveiller. Ainsi, jouerait-il un rôle dans de multiples pathologies :

  • l’athérosclérose,
  • l’infarctus du myocarde,
  • les accidents vasculaires cérébraux,
  • l’artérite des membres inférieurs,
  • les calculs dans la vésicule biliaire,
  • l’insuffisance rénale
  • etc.

Et ce n’est pas tout, il serait un facteur aggravant pour le développement de certains cancers, si son taux est faible. Alors, pour que le cholestérol ne soit pas dangereux, quel taux faut-il avoir ?

Si votre médecin ne vous communique qu’un seul taux de cholestérol, c’est qu’il se réfère au taux du cholestérol total, dont la norme est voisine de 2g/l. Mais comme nous l’avons vu précédemment, il en existe deux formes. C’est pourquoi, le cholestérol total seul ne peut suffire à vous éclairer, il faut aussi vérifier vos taux de :

  • cholestérol-LDL (inférieur à 1,6g/l),
  • cholestérol-HDL (supérieur à 0,35g/l),
  • triglycérides.

Si l’on a trop de cholestérol, les symptômes ne nous sont pas toujours visibles ou décelables. Les signes cliniques (xanthomes, arc cornéen…) ne sont souvent observables que dans le cas de caractéristiques héréditaires.

Alors si vous n’avez pas fait d’analyses sanguines depuis de nombreuses années, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant. Une simple vérification suffira à vous enlever tout doute ou a contrario, vous motivera pour adopter des gestes simples qui vous permettront de vous préserver.

Le conseil d'Hervé !
Conformément au Code de la Sécurité sociale, toute personne de plus de 15 ans affiliée à son régime général peut demander tous les 5 ans un bilan de santé gratuit auprès d’un centre d’examens de santé. Une bonne occasion pour faire le point sur votre taux de cholestrol.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé