MENU

De la maladie au trouble du comportement

  •  Le psychothérapeute

Titre protégé par l’État depuis 2004, le psychothérapeute a pour rôle de traiter les personnes souffrant de troubles psychiques ou somatiques. Ces troubles sont souvent des traces de traumatismes d’expériences ou de situations passées.

Certains de ces traumatismes sont connus du patient alors que d’autres sont enfouis dans la mémoire, mais influent sur le comportement ou la pensée. Le psychothérapeute doit dans ce cas les faire ressortir afin que le patient prenne conscience de leur influence. Le psychothérapeute traite les problèmes à leur racine et non les symptômes.

  •  Le psychanalyste

Ce spécialiste ne possède pas de titre protégé par l’État, mais a souvent une formation de psychiatre ou de psychologue. Lorsqu’il ne pratique que la psychanalyse, il est fréquent qu’il travaille en collaboration avec des spécialistes de la psychiatrie ou de la psychologie.

Diverses thérapies peuvent être appliquées comme celles freudienne, lacanienne ou encore jungienne. Son métier repose sur l’écoute de la personne souffrant de maux très divers pouvant affecter la vie privée ou professionnelle ainsi que le comportement personnel quotidien. Le métier de psychanalyste est souvent caricaturé avec le célèbre divan et la position pensive du psychanalyste.

  •  Le psychologue

Le titre de psychologue fait partie de ceux protégés par l’État en étant reconnus depuis 1985. Il existe de nombreux types de psychologues allant de l’environnement scolaire à l’entreprise. Ces spécialistes sont pour rôle d’évaluer les influences d’un environnement spécifique sur le cerveau et les possibles anomalies en découlant soit sur un groupe, soit sur un individu en particulier.

  •  Le psychiatre

Il s’agit d’un docteur en médecine qui exerce en milieu hospitalier ou en cabinet indépendant. Étant le seul des « psys » à posséder une formation médicale, il est également le seul à pouvoir prescrire des médicaments.

C’est en partie pour cette raison que de nombreux psychothérapeutes et psychanalystes travaillent en collaboration avec lui.

Quel remboursement attendre après une visite chez un psy ?

L’Assurance maladie ne rembourse que les consultations chez les psychiatres, neuropsychiatres ou neurologues ainsi que les médicaments qu’ils prescrivent. Le coût des consultations peut varier suivant que le psychiatre exerce en secteur 1 ou 2.

En secteur 1, le remboursement se fait à hauteur de 70 % du tarif conventionné fixé à 43,70 €. Pour être remboursé, vous devez avoir une lettre de votre médecin traitant et respecter ainsi le parcours de soin obligatoire.

Le taux et la base de remboursement sont identiques pour une consultation chez un psychiatre de secteur 2, mais celui-ci pratique généralement des dépassements d’honoraires qui ne sont pas remboursés.

Ces dépassements d’honoraires peuvent par contre être couverts pour tout ou partie par votre complémentaire santé.

Il en est de même pour les autres spécialités qui peuvent bénéficier d’un forfait ou d’un pourcentage de prise en charge. Certaines mutuelles remboursent un nombre de séances fixe chaque année.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre assurance santé et à comparer les offres sur LesFurets.com afin de choisir une mutuelle qui réponde à vos besoins réels.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. Leonie

      Merci les furets pour toute ces supers informations, consulter un psychotherapeute de qualité nous parait plus simple.

    Comparer les devis mutuelle santé