MENU
Vous souhaitez vous faire poser un implant dentaire ?
Faites-vous mieux rembourser ! Trouvez la meilleure mutuelle santé pour vous faire poser un implant dentaire
Je compare

Pas de remboursement de la Sécurité sociale

Il existe deux types d’implants dentaires dont le plus courant est celui nommé « endostéal ». Il est implanté dans la mâchoire et peut maintenir une ou plusieurs dents. L’inconvénient de ce véritable bijou technologique est son prix.

Les implants dentaires n’étant pas remboursés par l’Assurance maladie puisque hors nomenclature, leurs prix sont libres et varient considérablement d’un praticien à un autre. Un implant revient entre 1 500 et 4 000 € suivant le niveau des soins exigés et son type. Quels que soient le prix et le nombre d’implants à poser, le chirurgien-dentiste ou stomatologue est tenu de vous fournir un devis détaillé.

L’implant n’est pas une dent en elle-même et doit être recouvert d’une couronne, qui elle, est remboursée par l’Assurance maladie.  L’indemnisation se fait à hauteur de 70 % du tarif de base de la Sécurité sociale fixé entre 64,50 € et 107,50 € suivant les cas.

Pour calculez votre reste à charge, n’hésitez pas à utiliser notre outil de calcul en cliquant sur ce lien.

Comment faire jouer sa mutuelle santé ?

En règle générale, la mutuelle dentaire assure le complément pour ce qui est des couronnes placées sur les implants.

Pour ce qui est de l’implant lui-même :

  • certaines mutuelles permettent des remboursements supérieurs à 150 % du tarif conventionné
  • d’autres mutuelles ou assurances santé mettent un forfait annuel à disposition de l’assuré et de sa famille

Chaque mutuelle possédant quasiment un fonctionnement spécifique en matière de remboursement d’implant dentaire, il est important de lire attentivement chacune des propositions avant de souscrire le contrat pour la mutuelle implants dentaire adaptée a vos besoins. Avec LesFurets.com, la simulation ne demande environ que 4 minutes.

L’implantologie pour des dents à l’unité

Il y a plusieurs mois, Marc s’est fait arracher la racine d’une dent cassée depuis longtemps et qui était à l’origine de fréquentes infections. Le dentiste lui a expliqué que si la racine était extraite, le trou ainsi créé risquait à plus ou moins brève échéance d’être à l’origine de nouveaux soucis. La solution serait un implant, mais il n’est pas remboursé par la CPAM.

Par simple curiosité, Marc a fait établir un devis avant de demander à sa mutuelle dentaire sur quelle base il pouvait espérer être remboursé. Sur un devis de 1 900 €, sa complémentaire santé lui propose un remboursement de 1 200 €, ce qui l’incite à sauter le pas. Avant cela, il demande l’accord préalable à sa Caisse d’Assurance Maladie pour bénéficier du remboursement même partiel de la couronne qui va ensuite venir coiffer l’implant.

Comparez les assurances santé pour des soins dentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. mandelkorn

      mon assureur m’a dit que mes implants dentaires n’étaient pas considéré par la sécurité sociale comme du hors nomenclature, il s’agit de la pose de 6 implants (LBLD025), en fait j’aurais à la fin un appareil fixe disons clipé « complet métal sur implants 1 arcade (HBLD217) J’ai pris une mutuelle dentaire et une sur complémentaire; Évidemment le remboursement est conditionné à une prise en charge SS, pour un meilleure remboursement

    Comparez les assurances santé pour des soins dentaires