MENU
Besoin d'une cure thermale ?
Faites-vous bien rembourser avec une mutuelle adaptée à vos besoins.
Je compare

La cure thermale : à quoi ça sert ?

L’eau, la boue et le gaz peuvent faire beaucoup de bien à l’organisme ! Ils peuvent atténuer les souffrances et diminuer l’importance et la fréquence des crises. C’est cliniquement prouvé.

Chaque lieu de cure propose une palette de soins spécifiques (piscine, bain de boue, étuve, baignoire, vaporarium…), mais aussi des ateliers divers, des séances avec un kinésithérapeute, avec un nutritionniste, des cours de gym, etc.

Les cures thermales durent de quelques jours à plusieurs semaines et sont encadrées par des médecins. De la dépression à l’asthme en passant par les infections urinaires, l’obésité, l’arthrose et la sclérose en plaques, de nombreuses pathologies peuvent être traitées lors d’une cure thermale. Pour le savoir, il suffit de demander à votre médecin !

Attention, thermalisme et thalassothérapie sont deux choses différentes ! La thalasso est une prestation de bien-être alors que la cure thermale est toujours prescrite dans le cadre du traitement d’une maladie chronique. De fait, une thalassothérapie ne peut pas être prise en charge par la Sécurité sociale, alors qu’une cure thermale, oui.

Les conditions de prise en charge d’une cure thermale par l’Assurance maladie

Voici les éléments indispensables pour que votre cure thermale puisse être prise en charge par la Sécurité sociale :

1. Sur prescription médicale

Pour être prise en charge, la cure thermale doit être prescrite par votre médecin traitant ou un dentiste, en ce qui concerne les affections des muqueuses bucco-linguales.

2. La liste des maladies et affections où la cure est remboursée

L’Assurance maladie ne prend en charge que les cures thermales prescrites pour ces orientations thérapeutiques :

  • Rhumatologie
  • Voies respiratoires (asthme, maladies respiratoires…)
  • Dermatologie (psoriasis, rosacée…)
  • Affections des muqueuses bucco-linguales
  • Gynécologie
  • Affections urinaires
  • Maladies cardio-artérielles
  • Neurologie
  • Affections digestives
  • Affections psychosomatiques
  • Phlébologie
  • Trouble du développement chez l’enfant
Une mutuelle qui rembourse bien les cures ?
Je compare !

3. L’obligation de fréquence et de durée

L’assurance maladie ne rembourse qu’une seule cure thermale par an et par bénéficiaire. De plus, elle doit comporter en tout 18 jours de traitements.

Si jamais vous interrompez votre cure avant la fin, elle sera prise en charge au prorata du temps passé là-bas, à condition que l’une de ces trois raisons soit invoquée : un cas de force majeure, des raisons médicales ou la fermeture de l’établissement.

4. Le choix de la station thermale

Votre médecin prescripteur doit choisir la station dans laquelle vous devrez faire votre cure. Si plusieurs établissements sont habilités à soigner votre pathologie, alors la Sécurité sociale prendra en charge les frais de transports uniquement pour la station thermale la plus proche.

5. La demande de prise en charge

Enfin, pour pouvoir être prise en charge par l’Assurance maladie et éventuellement votre mutuelle, vous devez en avoir fait la demande au préalable. Une fois que vous avez obtenu un accord, celui-ci est valable pendant l’année en cours.

Pour savoir comment composer votre dossier de demande de prise en charge, rendez-vous quelques lignes plus bas dans la partie « Les démarches à accomplir ».

Les frais pris en charge par l’Assurance maladie

L’Assurance maladie peut rembourser 4 types de frais liés à une cure thermale :

  • Les frais médicaux, qui se composent du forfait de surveillance médicale (actes médicaux) et du forfait thermal (soins réalisés) ;
  • Les frais de transport ;
  • Les frais d’hébergement ;
  • Les indemnités journalières en cas d’arrêt de travail.

Les frais médicaux

Le forfait de surveillance médicale, qui comprend les consultations de médecins et la surveillance lors de la cure, est remboursé à 70 % du tarif conventionnel, sur la base de 80 € pour un médecin conventionné et 6,86 € pour un médecin non conventionné.

Vous pouvez faire l’objet de pratiques médicales complémentaires qui seront, elles aussi, remboursées à 70 % du tarif conventionnel.

Enfin, le forfait thermal, qui comprend tous les soins apportés par l’eau, la boue ou le gaz, sont pris en charge à hauteur de 65 % du tarif conventionnel.

Les frais de transport et d’hébergement

Concernant les frais de transport et d’hébergement, la prise en charge est définie selon vos ressources et celles de votre foyer. En effet, pour avoir droit à la prise en charge d’une cure thermale, vous ne devez pas dépasser le plafond annuel fixé à 14 664,38 €, majoré de 50 % pour chaque ayants droit (conjoint, enfants…).

De plus, le remboursement des billets de transports (2e classe) s’établit à 65 % dans la limite des dépenses réelles. À ce titre, tous les justificatifs doivent naturellement être conservés pour l’Assurance maladie.

Il en est de même pour les frais d’hébergement qui sont remboursés à hauteur de 65 % sur la base d’un forfait de 150,01 €.

Le conseil d'Hervé !
Notez que pour une personne accompagnante qui ne bénéficie pas de soins, seuls les frais de transport peuvent être pris en charge, sous certaines conditions.

Les indemnités journalières

Si vous avez un emploi, il se peut que votre cure thermale donne lieu à un arrêt de travail. Dans ce cas, si vos ressources annuelles ne dépassent pas le plafond de 40 524 € et que vous remplissez les conditions d’ouverture de droits aux indemnités journalières, alors l’Assurance maladie pourra vous les verser.

Les prises en charges particulières par l’Assurance maladie

Dans certaines situations, le montant de la prise en charge peut varier.

Les affections de longue durée

La prise en charge d’une cure thermale en ALD (affection de longue durée) représente un cas particulier et majeur et peut parfois être totale. Seuls les soins de confort supplémentaires restent alors à votre charge.

En revanche, le remboursement des frais d’hébergement pour une cure thermale est intégral, de même que ceux de transport.

Les accidents de travail ou les maladies professionnelles

Ici, la prise en charge de la cure thermale relève de l’avis du service médical de l’Assurance Maladie. La cure thermale peut être effectuée pendant l’arrêt maladie ou au cours de congés.

En cas de refus, elle pourra toutefois faire l’objet d’un remboursement dans les conditions habituelles. En revanche, aucune condition de ressources n’est imposée pour les frais de transport et d’hébergement.

Les cures avec hospitalisation

La prise en charge dépend de l’avis du service médical de l’Assurance Maladie, pour un remboursement des frais d’hospitalisation (80 %), honoraires médicaux (70 %), forfait thermal (65 %), frais de transport (65 %).Femme âgée dans un bain de boue en cure thermale

Les démarches à accomplir pour qu’une cure thermale soit prise en charge

Pour que l’Assurance maladie prenne en charge votre cure thermale, il est impératif que vous constituiez un dossier de demande de prise en charge. Remplissez, votre médecin et vous, le formulaire cerfa 11139*02 et envoyez-le à votre caisse primaire d’Assurance maladie.

Si la demande est acceptée, la CPAM vous renverra son accord sous la forme d’un document en 3 volets. Chacun de ces volets sera à faire remplir et à renvoyer pour des remboursements particuliers ; suivez-bien les consignes indiquées dessus !

L’accord de la Sécurité sociale est valable pour l’année en cours. Si votre demande est acceptée en fin d’année, il se peut que vous puissiez faire votre cure l’année d’après.

Pour un remboursement maximal, choisissez une complémentaire santé !

De nombreux contrat de complémentaire santé comprennent le remboursement de tout ou partie du reste à charge lors d’une cure thermale. Pour le savoir, vous pouvez contacter votre assureur ou votre mutualiste.

Si vous cherchez à souscrire une complémentaire santé qui rembourse bien les cures thermales, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de mutuelles comme lesfurets.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparez les devis
    Appelez