Quand se baigner en toute sécurité ?

Longtemps, la digestion a agi tel un épouvantail sur de nombreuses générations de baigneurs. Persuadés que la baignade après manger nuisait aux bébés, en particulier, les parents ont longtemps observé les 3 heures d’abstention réglementaires, liées au processus de digestion.

Prendre son petit-déjeuner avant de plonger dans la piscine ou dans les vagues ne pose en vérité aucun problème. S’il est vrai que le phénomène de digestion consomme une grande quantité d’énergie, le Dr Jean-Pierre Cervetti, médecin coordinateur à la Fédération Française de Natation, insiste sur le fait que, durant la nage, le tube digestif se « met en pause ».

Dans les faits, le risque d’hydrocution n’a aucun lien direct avec la digestion. Seule une exposition prolongée au soleil suivie d’un refroidissement brutal au contact de l’eau est en cause.

Pour prévenir ce risque, il suffit donc d’entrer dans l’eau par étape et de se mouiller la nuque de manière à laisser le temps au corps de s’adapter. L’hydrocution provoquée par un refroidissement brutal au contact de l’eau fraîche engendre une contraction brutale du diamètre des vaisseaux sanguins. Ce qui a pour effet de ralentir le cœur allant même jusqu’à l’arrêt cardio-respiratoire et la perte de connaissance.

Exposition au soleil réduite et vigilance accrue

La question n’est alors pas combien de temps attendre avant d’aller se baigner mais quelles précautions prendre avant de se jeter à l’eau ?

La mesure prioritaire concerne le temps d’exposition au soleil qui doit rester raisonnable. Cette mise en garde est encore plus vraie lorsque la chaleur est à son maximum. C’est-à-dire entre quatorze et quinze heures, qui correspondent en fait à la tranche comprise entre midi et 13 heures en matière de position du soleil. Se baigner le matin est idéal, car les températures sont plus clémentes et vos réserves d’énergie à leur maximum après une nuit de sommeil réparatrice.

Un deuxième axe de vigilance concerne l’alcool. On le sait, la période estivale et les vacances sont propices aux invitations, aux réceptions et aux apéritifs conviviaux plus ou moins prolongés. La consommation d’alcool augmente le risque de noyade. Il est donc préférable de boire modérément avant d’aller se baigner.

Pour répondre à la question quand se baigner ? Le conseil passe par le respect des principes élémentaires de prévention pour limiter les risques d’accident.

En commençant dans un premier temps par se baigner durant les heures de surveillance dans les zones aménagées et encadrées par des maîtres-nageurs.

Dans un second temps, pour éviter les risques, mieux vaut ne pas surestimer son niveau de natation ni son degré de vigilance. Le bon moment pour se baigner est aussi celui où vous êtes sûr de ne jamais quitter vos enfants des yeux et où vous êtes suffisamment disponible pour ne jamais les laissez seuls dans l’eau.

Le conseil d'Hervé !
En cas d’accident, alertez le service de surveillance ou appelez les numéros d’urgence18 (pompiers),15 (Samu) ou 112 (Numéro unique d’urgence européen).
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé