Comparez les complémentaires santé
Indiquez-nous vos besoins et trouvez la mutuelle santé la plus adaptée !
Comparer
Médecines douces

Définition : qu’est-ce que la médecine douce ?

La médecine douce, aussi connue sous le nom de médecine alternative, naturelle, parallèle ou non-conventionnelle propose une approche différente des pratiques doctorales reconnues par l’Assurance Maladie. Ces pratiques se basent sur des techniques manuelles ou l’administration de substances naturelles. Parmi les différentes médecines douces vous pouvez trouver :  

  • L’acupuncture 
  • L’homéopathie 
  • L’ostéopathie 
  • La chiropractie 
  • La sophrologie 
  • La diététique 
  • La réflexologie
  • L’hypnose
  • La thalassothérapie ou balnéothérapie
  • La podologie
  • La naturopathie

Quel remboursement de la Sécurité sociale sur les médecines naturelles

Les médecines douces n’étant pas reconnues par l’Assurance Maladie, les consultations ne sont donc pas prises en charge par la Sécurité sociale. L’efficacité des traitements proposés par les spécialistes n’ayant pas été prouvé par la communauté scientifique, vos frais de santé ne bénéficient pas de remboursements.  

 Il existe certaines exceptions, si vous consultez un médecin conventionné qui propose des traitements de médecine douce un remboursement peut être envisagé. Vous pouvez alors avoir une prise en charge à hauteur de 70% de la base du remboursement de la Sécurité sociale. Mais pour bénéficier de ce remboursement, vous devez respecter le parcours de soins coordonnés. Vous pouvez consulter un médecin généraliste qui a une formation complémentaire en acupuncture ou homéopathie par exemple. Si vous êtes dans ce cas-là, vos dépenses pourront être prises en charge.  

Votre mutuelle peut prendre en charge vos dépenses de médecines douces 

Si la Sécurité sociale ne prend pas en charge les frais pour les traitements médicaux des médecines douces, vous pouvez vous tourner vers votre complémentaire santé. Cette dernière, selon le contrat que vous avez sélectionné, peut vous aider sur la prise en charge. 

 Votre complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie de vos frais de santé. En fonction des garanties présentent dans votre contrat vous pouvez faire appel à votre mutuelle. Certaines mutuelles peuvent rembourser par exemple 50% des frais de séance d’ostéopathie à raison de 4 séances par an. D’autres mutuelles vous rembourseront un forfait pour des semelles orthopédiques mais ne proposeront pas de remboursements en ostéopathie. 

Généralement, il s’agit de forfaits de séance à raison de plusieurs par an. Chaque organisme propose une offre différente, d’où l’intérêt de comparer les mutuelles pour trouver celle qui vous convient le mieux en fonction de vos besoins pour les médecines douces.  

Beaucoup de médecines alternatives peuvent être efficaces, notamment pour les pathologies sans gravité ou pour soulager des malades pour qui la médecine traditionnelle ne fait pas d’effets. C’est pour cette raison que de plus en plus de mutuelles santé proposent des forfaits médecines douces adaptés à ces nouvelles habitudes. 

En effet, si votre contrat de mutuelle santé prend en charge une partie de vos soins de santé concernant les pratiques de médecine douce, cette partie pourra être remboursée.  

Il n’en demeure pas moins que les médecines douces demeurent encore mal connues. Qu’appelle-t-on médecine douce exactement ? Dans quels cas sont-elles utiles ? Comment sont-elles remboursées par les mutuelles ? Un médecin généraliste peut-il prescrire de la médecine douce ? Ce n’est qu’un exemple des questions les plus fréquemment posées sur le sujet auxquelles nous tenterons de répondre avec pédagogie.