Qu’est que la sur-complémentaire ?

La sur-complémentaire est une mutuelle que vous souscrivez en plus de la mutuelle obligatoire professionnelle. L’objectif est de pouvoir obtenir de meilleurs remboursements, notamment pour des soins où la première mutuelle indemnise peu.

En revanche, seule la mutuelle d’entreprise sera reliée directement à la Sécurité sociale.

De manière générale, la sur-complémentaire permet de répondre aux besoins des Français en matière d’optique et de soins dentaires. En effet, la base de remboursement de la Sécurité sociale est faible. Les remboursements des mutuelles, même avec des forfaits remboursant à 200, 300 voire 400% du tarif conventionnel, ne suffit pas toujours.

Attention toutefois, il existe des règles en matière de remboursement avec une sur-complémentaire. En effet, la somme des remboursements des deux compagnies ne peut dépasser le prix payé par l’assuré.

Prenons un exemple. Un assuré dépense 500 euros pour ses lunettes. La première mutuelle assure un remboursement maximal de 300 euros et la seconde également. Lorsque vous enverrez vos documents à la seconde mutuelle, celle-ci saura qu’elle ne doit pas vous rembourser plus de 200 euros.

Est-il économique de prendre une sur-complémentaire ?

Cela dépend. Pour optimiser au maximum la souscription d’une sur-complémentaire, il faut déjà savoir ce que rembourse la première mutuelle. L’idée est de ne pas payer deux fois pour la même garantie mais d’adapter la sur-complémentaire à vos besoins réels et de souscrire seulement les options dont vous avez besoin.

Pour réaliser des économies, vous pouvez aussi souscrire un contrat durant un an au moment où vous savez que vous aurez des dépenses importantes (hospitalisation, dentier, etc.) puis de résilier ensuite à la date anniversaire.

Quoi qu’il en soit, le plus judicieux est de comparer les prix avant de se lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *