Comparez les complémentaires santé
Indiquez-nous vos besoins et trouvez la mutuelle santé la plus adaptée !
Comparer
Partager sur

Les substituts nicotiniques remboursés par l’Assurance Maladie

Quand on sait que les dépenses annuelles d’un fumeur s’élèvent à environ 2000€ en achetant seulement un paquet par jour, le coût des traitements, tels que les patches anti-tabac, peut sembler bien dérisoire, d’autant plus que l’Assurance Maladie vous les rembourse !

Il faut savoir que le régime obligatoire de Sécurité sociale rembourse une partie des dépenses pour les traitements par substituts nicotiniques, à condition qu’ils soient prescrits par un médecin.

Jusqu’en 2018, l’Assurance Maladie prenait en charge les substituts nicotiniques dans le cadre d’un forfait annuel, à hauteur de 150€. Depuis le 1er janvier 2019, ils sont remboursables à 65% au même titre que n’importe quels médicaments.

Les traitements par substituts nicotiniques, pour être pris en charge par la Sécurité sociale, doivent être indiqués par un médecin généraliste ou un spécialiste.

De plus, les chirurgiens-dentistes, les médecins du travail, les infirmiers et les masseurs-kinésithérapeutes sont aussi habilités à délivrer une ordonnance de substituts nicotiniques. De même, une sage-femme peut prescrire un traitement anti-tabac à la jeune maman ou à son entourage, pour le bien-être et la santé du nouveau-né.

Les aides des mutuelles santé pour lutter contre le tabac

Entre les dégâts causés directement au fumeur et le tabagisme passif qui impactent sa famille et son entourage, les complémentaires santé œuvrent de concert avec l’Assurance Maladie en apportant, certes, une aide financière pour arrêter de fumer, mais également un soutien psychologique tout aussi important.
Comme certains substituts nicotiniques sont remboursables à 65% par l’Assurance Maladie, les mutuelles santé prennent au moins en charge le ticket modérateur. Avec cette aide, les patients n’ont parfois pas à avancer de frais chez le pharmacien.

Les forfaits alloués à l’assuré varient suivant les formules choisies et le niveau de garanties. Ces remboursements peuvent concerner :

  • Le ticket modérateur pour la consultation chez un tabacologue
  • Un forfait annuel couvrant différentes dépenses anti-tabac
  • Une prise en charge des médecines douces pour arrêter de fumer.

Non remboursées par la Sécurité sociale, les médecines douces visant à aider à l’arrêt de la cigarette sont nombreuses. Il peut s’agir :

Remboursées en fonction du forfait annuel inscrit sur le contrat, elles doivent être pratiquées par un médecin conventionné.

La mutuelle peut également prendre en charge une partie des dépenses d’une cure anti-tabac. Ces montants, souvent prédéfinis, peuvent couvrir l’hébergement ou encore certains soins non remboursés par la Sécurité sociale.

Le conseil de François !
Toutes les mutuelles santé ne se valent pas pour lutter contre le tabagisme. Ainsi, il est préférable de faire le point sur sa mutuelle et de comparer les différentes offres, notamment via un comparateur d’assurances comme lesfurets.
Comparer les devis mutuelle santé
Partager sur
Comparer les devis mutuelle santé