MENU

Dépistage organisé : définition

Le programme national de dépistage du cancer du sein mis en place en France s’adresse :

  • aux femmes âgées de 50 à 74 ans, qui sont les plus exposées à ce risque. Si vous faites partie de cette catégorie d’âge, vous pourrez effectuer gratuitement, tous les deux ans, une mammographie de dépistage et un examen clinique des seins ;

Vous recevrez une invitation accompagnée d’un bon de prise en charge et d’une liste des radiologues agréés. Vous n’aurez plus qu’à présenter ces documents ainsi que votre carte vitale pour bénéficier de la mammographie gratuite prise en charge par la Sécurité sociale. Le programme inclut une seconde analyse pour confirmer les premiers résultats. En cas d’anomalie, un bilan et des examens complémentaires (IRM, biopsie, échographie) sont réalisés.

  • aux femmes âgées de moins de 40 ayant un risque héréditaire élevé de cancer du sein, sur requête spécifique de leur gynécologue.

Ce dépistage dit « précoce » s’effectue différemment selon votre âge. Si vous êtes quadragénaire et que vous souffrez d’une douleur au sein ou qu’on vous a décelé une grosseur à la palpation, vous passerez une échographie gratuitement. Si vous avez moins de 35 ans, vous bénéficierez tous les six mois d’un examen et d’une mammographie une fois par an, voire d’une cyto-ponction.

Toutefois, le tissu glandulaire étant plus dense dans cette tranche d’âge, le dépistage du cancer se révèle plus complexe.

Cancer du sein : les différentes techniques de prévention

Chaque année en France, la semaine de dépistage du cancer sensibilise la population à l’importance de recourir aux examens précoces pour détecter d’éventuelles lésions ou tumeurs et favoriser un traitement plus efficace.

Dans le cadre du cancer du sein, la mammographie de dépistage constitue, à ce jour, le moyen de prévention le plus fiable.

La mammographie est réalisée par un professionnel, à l’aide d’un matériel de prise de clichés (face et profil de chaque sein). Cet examen dure une quinzaine de minutes.

Ce sont ces clichés qui permettront au radiologue d’apporter une première interprétation des résultats, lesquels seront vérifiés une seconde fois avant de donner lieu à un résultat définitif transmis par courrier sous 15 jours. En cas d’anomalie, des examens complémentaires sont réalisés et, en fonction des résultats obtenus (lésions suspectes), le dossier est transmis pour une seconde lecture.

La palpation des seins est, quant à elle, réalisée par le gynécologue. Cela lui permettra de vérifier d’éventuelles anomalies (écoulement, ganglions…).

Dans ce contexte, vous avez tout intérêt à consulter votre gynécologue une fois par an. Ces consultations sont remboursées à 70 % par la Sécurité sociale, le reste étant à la charge de votre mutuelle santé. L’autopalpation est également recommandée.

Le conseil d'Hervé !
Vous avez plus de 74 ans et vous ne recevez plus d’invitation à vous faire dépister gratuitement ? La mammographie reste cependant conseillée : parlez-en à votre gynécologue et, le cas échéant, prenez soin de contracter une mutuelle santé en mesure de rembourser l’examen. Trouvez la meilleure offre à l’aide de notre comparateur en ligne.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé