MENU

La dépression saisonnière : causes et symptômes

Les jours raccourcissent. Les nuits sont plus longues. Le manque d’exposition au soleil et à la lumière affecte le moral. Cet état dépressif se manifeste par de l’anxiété, de la tristesse, un comportement léthargique ou encore une forte tendance à vouloir dormir ou manger. Les femmes et les enfants sont les personnes les plus exposées à ce trouble affectif saisonnier.

La dépression saisonnière s’explique par une perturbation du rythme circadien. Il s’agit du rythme activité-repos qui se déroule sur 24h. Une mauvaise exposition à la lumière est à l’origine de ce dérèglement. En effet, la lumière joue un rôle capital dans la régulation de notre horloge biologique. L’alternance veille/sommeil et la sécrétion de certaines hormones sont régulées par la lumière.

Comment lutter contre la dépression hivernale ?

Pour garder le moral même en hiver, des solutions existent. L’activité physique est le meilleur antidépresseur naturel. Les spécialistes recommandent de pratiquer du sport de préférence le matin, et en extérieur, dans la mesure du possible. Cette technique est particulièrement efficace pour lutter contre la dépression saisonnière.

Dans la journée, il est également conseillé de sortir pour profiter de la lumière du jour. Par exemple, il est intéressant de sortir à l’extérieur pendant votre pause-déjeuner. Cela vous fera prendre l’air et vous profiterez ainsi des rayons du soleil.

Autrement, vous pouvez profiter de la lumière artificielle. Il existe un traitement de référence. Il s’agit de la luminothérapie, ou encore appelée la photothérapie. Le principe est simple. Il suffit de rester exposé à une lumière de forte intensité et pendant une durée précise. L’horaire doit être fixe. La méthode doit être adaptée à l’individu et à son trouble.

Le patient devra s’exposer à la lumière blanche artificielle le matin pendant au moins 30 minutes, avec une lampe de 10 000 lux ou 60 minutes avec une lampe à 5 000 lux. Pour être efficace, le dispositif doit se situer à 30 centimètres du visage. Avant de faire usage de la luminothérapie, il est impératif d’avoir un avis médical. À noter que la luminothérapie peut se pratiquer chez soi ou dans un centre spécialisé, auquel cas votre mutuelle santé pourra peut-être prendre en charge une partie des frais.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé