MENU

Maladie d’Alzheimer : causes et symptômes

La maladie d’Alzheimer se matérialise par la dégénérescence des cellules. Les fonctions du cerveau sont ainsi endommagées, entraînant des pertes de mémoire, des problèmes de compréhension, des changements d’humeur soudains et la réalisation d’actes incongrus.

De manière générale, cette maladie touche les personnes de plus 60 ans. Lorsque des personnes plus jeunes sont touchées, il peut s’agir d’une forme familiale. Les causes de cette maladie ne sont pas encore déterminées, ce qui explique le nombre élevé de cas. De fait, il n’est pas possible pour le moment d’anticiper la maladie d’Alzheimer.

À ce jour, les chercheurs pensent que l’hérédité, un traumatisme crânien, des antécédents familiaux de mongolisme, une absence de stimuli intellectuels, notamment, peuvent entrer en ligne de compte dans le développement de cette maladie.

Quelle évolution et quels soins pour la maladie d’Alzheimer ?

De la même façon qu’on ne sait pas précisément comment s’installe la maladie d’Alzheimer, on ne sait pas encore la soigner. Les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer connaissent plusieurs stades. Au départ, les pertes de mémoire sont occasionnelles et les malades peuvent accomplir des tâches simples du quotidien. Peu à peu, les pertes de mémoire s’installent et les patients ont besoin d’une aide de plus en plus importante. De ce fait, selon le stade de la maladie, le traitement de la maladie d’Alzheimer a pour objectif de retarder son évolution et/ou d’améliorer le quotidien du patient :

  • Dès les premiers symptômes, un traitement est donné pour retarder les effets de la maladie en luttant notamment contre les pertes de mémoire.
  • Lorsque des troubles du comportement interviennent, il peut également être prescrit un traitement contre l’anxiété et la dépression.
  • Lorsque la maladie est à un stade avancé, le patient devient totalement dépendant et a besoin de soins constants. En effet, il ne contrôle plus sa vessie, ne parvient plus à mâcher correctement, etc.

Quelle prise en charge pour la maladie d’Alzheimer ?

La prise en charge d’un malade d’Alzheimer coûterait en moyenne entre 1000 et 1200 euros par mois. Toutefois, cette maladie étant reconnue par la Sécurité sociale comme une Affection de Longue Durée (ALD), elle est prise en charge à 100%.

Attention, la prise en charge représente 100% des tarifs conventionnels. De ce fait, les dépassements d’honoraires ne sont pas remboursés, au même titre que d’autres dépenses telles qu’une aide à domicile ou l’aménagement du logement pour un maintien à domicile par exemple.

Pour ces dépenses, la mutuelle du patient pourra prendre le relais. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à comparer en ligne les mutuelles via LesFurets.com afin de trouver l’offre la mieux adaptée à la situation. Si le malade peut, au départ, rester chez lui, il sera ensuite amené à évoluer dans un centre spécialisé dans la prise en charge des malades d’Alzheimer. Cette prise en charge implique de lourdes dépenses qui peuvent être couvertes par une complémentaire adaptée.

Le conseil d'Hervé !
Allégez les dépenses en ayant recours à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Même si cette aide de l’Etat n’est souvent pas suffisante, elle permet néanmoins de limiter l’impact financier des soins reçus.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé