MENU

Soins de confort : définition

Les techniques de soins de confort et de bien-être sont diverses. Elles permettent de soulager les douleurs des patients gravement malades. Ces douleurs peuvent être autant physiques que psychiques.

Les soins de confort permettent de soulager les malades mais aussi d’apporter un soutien aux proches et de leur accorder certains moments de répit en assurant une prise en charge du patient à leur place.

Les soins de confort en fin de vie ou lors de maladie graves permettent ainsi d’améliorer la qualité de vie du patient, que ce soit :

Soins de confort : des exemples

Les soins de confort sont destinés aux :

  • Personnes en perte d’autonomie
  • Malades atteints d’affections de longue durée (ALD) qui subissent des douleurs intenses
  • Personnes en fin de vie, âgées ou gravement malades

Ces soins de confort ont pour vocation d’apporter une meilleure qualité de vie aux patients. Cela passe naturellement par le soulagement de la douleur grâce à :

  • Des traitements
  • Des massages
  • La mise à disposition de matériel de confort, comme des baignoires à ultra-sons, des soulève-malades électriques, des fauteuils de relaxation…
  • Des soins socio-esthétiques, pratiqués à l’hôpital ou à domicile, selon les sujets

Les soins de confort et de bien-être passent également par un aménagement de la vie des patients et un meilleur respect de leur rythme.

À l’hôpital, les soins de confort en soins palliatifs ou les soins de confort pour le cancer peuvent passer par la personnalisation des chambres. Cela peut se caractériser par l’ajout de fleurs, la création d’une ambiance musicale, une décoration particulière…

Quelle prise en charge pour les soins de confort ?

Les soins de confort en soins palliatifs concernent essentiellement les personnes en fin de vie. Dans ce cas-là, la prise en charge est intégrale, l’Assurance Maladie remboursant 100 % des dépenses liées aux soins de confort et de bien-être réalisés à l’hôpital ou à domicile.

Dans le cas où des aménagements de confort ne seraient pas pris en charge par la Sécurité sociale, c’est la mutuelle santé qui peut, selon le contrat souscrit, prendre le relais.

Si la complémentaire santé doit intervenir, il est bon de veiller à ce que celle-ci propose des garanties efficaces. Ces éléments figurent dans le contrat d’assurance complémentaire santé.

Le conseil d'Hervé !
Pour résilier une mutuelle santé, il faut effectuer la demande de résiliation deux mois avant la date anniversaire du contrat.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. forest

      ma maman avait une cirrhose du foie avec les symptômes physiques que l’on peut imaginer malgré cela ,elle n’était pas changer régulièrement malgré les mycoses puis après attacher dans son lit .gémissante elle n’a pas l’air d’être parti très tranquille comme moi quand je quittait l’ hospital de la source nous avons appris le décès deux jours après .voir partir sa maman dans ces conditions sont une véritable souffrance pour moi, les soins de « conforts » signifie surtout l’ arrêt de traitement et une fin de vie annoncé je continu a croire que certaines personnes partent tranquilles et conservent leur dignité enfin j’espère

    Comparer les devis mutuelle santé