MENU
Comparez les complémentaires santé
Indiquez-nous vos besoins et trouvez la mutuelle santé la plus adaptée !
Comparer
Partager sur

Tout d’abord, un vaccin, c’est quoi ?

Un vaccin, c’est un bouclier contre une maladie infectieuse.

On le savait depuis l’Antiquité, une fois qu’une personne a été en contact avec une maladie infectieuse, il peut être immunisé. Hé bien le principe de la vaccination, c’est le même : il consiste à mettre l’organisme en contact avec une faible dose de virus ou de bactéries, de façon à le stimuler pour qu’il mette en route une réaction de défense et en garde la mémoire. Dès lors, une rencontre future avec ces mêmes pathogènes déclenchera cette « mémoire » pour une protection rapide et efficace.

Certaines maladies sont mortelles ou peuvent sérieusement compromettre la santé de chacun. Par exemple, le tétanos peut provoquer un arrêt cardiaque ou une paralysie des fonctions respiratoires. La diphtérie entraîne la mort par asphyxie. Rien de bien réjouissant… C’est pourquoi certains vaccins sont obligatoires en France.

Où trouver le calendrier de vaccination ?

Le calendrier de vaccination vous informe sur les vaccins à faire aux personnes qui résident en France selon leur âge. Il indique les recommandations générales et particulières en fonction de conditions ou de professions spécifiques.

Vous pouvez le trouver sur de nombreux sites Internet, comme celui du Ministère des Solidarités et de la Santé, sur votre compte Ameli, l’Institut Pasteur, le site Vaccination Info Service, etc. Il y a même un site qui compare les calendriers de vaccination de tous les pays européens !

Vous pouvez aussi tout simplement vous renseigner auprès de votre médecin traitant. Dès la naissance de votre enfant, vous serez généralement guidé dans les premiers pas à effectuer concernant tous les vaccins.

ÉCONOMISEZ 300€ / an sur votre mutuelle santé
Je compare

Le carnet de vaccination

Le carnet de vaccination est un petit cahier jaune qui vous accompagne toute votre vie. C’est un historique de vos vaccins effectués, quand et où, le numéro de lot utilisé et même l’indication du prochain rappel à faire.

Comme un passeport de santé, il vous permettra de voyager, d’entrer dans un pays donné, à condition d’être à jour !

Il existe également sous forme électronique, il est gratuit et vous pouvez l’obtenir auprès de tout professionnel de la santé.

Pour les enfants, c’est encore plus simple : c’est leur carnet de santé qui sert de carnet de vaccination. Il est important, car sans lui les inscriptions à la crèche ou à l’école sont impossibles !

La vaccination de l’enfant

Depuis 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour tous les enfants. Passons-les en revue un par un :

  • Diphtérie : une infection causée par une bactérie très contagieuse. Sa vaccination se fait par deux injections chez le nourrisson, à 2 mois et à 4 mois, puis un rappel à 11 mois. Les rappels suivants se font à 6 ans, et entre 11 et 13 ans.
  • Tétanos : la maladie n’est pas contagieuse, mais grave et souvent mortelle. Il y a deux injections chez le nourrisson, à 2 mois et à 4 mois, puis un rappel à 11 mois, à 6 ans, et entre 11 et 13 ans.
  • Poliomyélite, qui est une infection due à un virus qui attaque le système nerveux ; il est spécifique à l’homme et n’existe pas ailleurs. Il y a deux injections chez le nourrisson, à 2 mois et à 4 mois, puis un rappel à 11 mois, à 6 ans, et entre 11 et 13 ans.
  • Coqueluche : c’est une maladie infectieuse causée par une bactérie qui attaque les voies respiratoires et qui est très contagieuse. Actuellement, la coqueluche est redevenue une maladie fréquente chez l’adulte jeune. Il y a deux injections chez le nourrisson, à 2 mois et à 4 mois, puis un rappel à 11 mois, à 6 ans, et entre 11 et 13 ans.
  • Rougeole, oreillons et rubéole (ROR): trois infections virales très contagieuses. Les injections se font chez le nourrisson en deux temps, à 12 mois et entre 16 et 18 mois.
  • Hæmophilus influenzæ de type B : responsable de pneumonies et de méningites. Il y a une injection à 2 mois et une à 4 mois, avec un rappel à 11 mois.
  • Hépatite B qui est une maladie virale du foie, et qui peut devenir chronique. Il y a une injection à 2 mois, 4 mois et 11 mois. Un rattrapage peut être proposé à tout enfant ou adolescent âgé de moins de 16 ans qui n’aurait pas été vacciné auparavant.
  • Pneumocoque : une bactérie entraînant des pneumonies mal tolérées par les personnes fragiles, ou encore des otites ou méningites chez les jeunes enfants. Malheureusement, il est devenu résistant à de nombreux antibiotiques et les infections qu’il provoque sont difficiles à traiter. De fait, sa vaccination est devenue obligatoire, avec deux injections à 2 et à 4 mois, et un rappel à l’âge de 11 mois.
  • Méningocoque de type C : une bactérie présente dans la gorge et le nez. Elle peut être responsable d’infections graves, comme des méningites, chez les enfants et les jeunes adultes dans le monde entier. Il se fait à 5 mois, avec un rappel à l’âge de 12 mois.

Besoin d’un schéma plus simple pour comprendre la vaccination de l’enfant ? Tout est décrit dans le calendrier vaccinal, consultez-le !

Et bien évidemment, tous ces vaccins ont un coût. N’hésitez pas à souscrire une mutuelle santé spéciale pour les enfants, de sorte d’être mieux remboursé de ces frais médicaux. 

La vaccination de l’adulte

En général, la vaccination adulte se résume à des rappels à 25 ans, 45 et 65 ans, puis tous les 10 ans. Des rattrapages sont possibles et d’autres recommandations existent dans des situations médicales ou professionnelles particulières, aussi n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant.

Hormis les rappels des vaccins de l’enfance, les adultes à la santé fragile peuvent être amenés à faire d’autres vaccins comme le vaccin contre la grippe ou le vaccin contre la Covid-19 ou le SARS-CoV-2 (coronavirus).

ÉCONOMISEZ 300€ / an sur votre mutuelle santé
Je compare

La vaccination chez la femme enceinte

La vaccination de la femme enceinte est considérée comme primordiale par de nombreux médecins. En effet, certaines infections peuvent être très graves pour le bébé à venir. Il est conseillé d’être à jour dans ses vaccins, sachant que l’immunité n’est acquise qu’environ 15 jours après la vaccination.

Bien qu’il n’y ait aucun risque pendant l’allaitement, certains vaccins sont contre-indiqués pendant la grossesse.

Si vous ne savez pas si vous avez été vaccinée et si vous n’avez pas de carnet de vaccination, il faudra une prise de sang pour mesurer si une vaccination est nécessaire.

Le conseil de François !
La grossesse demande parfois une prise en charge médicale particulière. Pour être sûre de bien être remboursée de vos frais de santé lors de cette période, n’hésitez pas à souscrire une mutuelle pour femme enceinte.

La vaccination en voyage

En cas de voyage à l’étranger, informez-vous et préparez-vous quelques mois avant votre départ, pour faire le point en fonction de votre destination et des conditions de séjour.

Si certains vaccins sont recommandés, d’autres sont exigés à l’entrée du pays comme la fièvre jaune en zones tropicales. Ce vaccin ne se fait que dans des centres de vaccinations internationales ou des centres agréés.
Vous souhaitez en savoir plus sur la vaccination et les voyages ? Vous trouverez toutes les recommandations par pays sur les sites précités et ci-dessous !

Comment faire un vaccin et où trouver un centre de vaccination ?

Concrètement, comment ça se passe ? D’abord, votre médecin traitant vous fait une ordonnance, il vérifie les contre-indications, les allergies éventuelles, la bonne conservation du vaccin et sa date de péremption.

En règle générale, les piqûres se font au niveau de l’épaule chez les adultes et au niveau de la cuisse chez les nourrissons. La plupart sont injectés par voie intramusculaire, d’autres par voie sous-cutanée. La vaccination et tous ses détails seront ensuite notés dans le carnet de santé ou votre carnet de vaccination.

La plupart des vaccins se font chez les professionnels de santé : votre médecin traitant, mais aussi sages-femmes, gynécologues, pharmaciens ou infirmières.

Vaccination Info Service

Enfin, pour toute question sur les vaccins, il y a Vaccination Info Service !

Vous trouverez tout sur ce site : très complet et convivial, tout ce qui a été dit plus haut y est (les vaccins obligatoires, le calendrier de vaccination, où trouver un centre de vaccination, ainsi qu’une foire aux questions). N’hésitez pas à le consulter !

Quel est le remboursement des vaccins par l’Assurance Maladie et la mutuelle ?

L’Assurance Maladie pratique un remboursement des vaccins prescrits à hauteur de 65%, et parfois 100% de la BRSS comme le ROR. Selon les personnes à risques ou avec une affection de longue durée, certains autres sont pris en charge à 100%.

Attention toutefois ! Les vaccins obligatoires ou recommandés pour voyager à l’étranger comme la fièvre jaune ou le choléra ne sont pas remboursés. Aussi est-il intéressant de posséder une mutuelle santé, qui peut combler ces frais, en totalité ou en partie.

Afin de vous y retrouver, trouvez une complémentaire santé qui rembourse bien les vaccins : comparez les offres sur lesfurets !

Comparer les devis mutuelle santé
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé