Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Règle des 33% ou 35% de taux d’endettement : quel est le principe ?

Le taux d’endettement, aussi appelé « taux d’effort », désigne la part de revenus consacrée au remboursement de vos mensualités de crédit en cours (prêt conso, emprunt immobilier…). Il s’obtient en divisant vos charges d’emprunt actuelles par vos revenus mensuels, puis en multipliant le résultat par 100.

Admettons que vos revenus s’élèvent à 1.800€ et vos mensualités d’emprunt à 450€. Votre taux d’endettement serait alors de :

(450/1 800) x 100 = 25%

Ce taux est l’un des principaux indicateurs pour les banques. Il leur permet d’évaluer votre capacité à rembourser un emprunt supplémentaire. Auparavant, les banques étaient limitées au taux de 33%, soit un tiers des revenus. Elles pouvaient outrepasser cette règle et accepter le dossier de financement d’un demandeur se situant au-dessus de ce seuil, sous réserve que son reste à vivre soit suffisant. C’est bien sûr toujours le cas, mais elles peuvent aujourd’hui plus facilement aller jusqu’à 35% de taux d’endettement grâce aux nouvelles dispositions prises par les pouvoirs publics.

Quels sont les chiffres de l’endettement en France ?

Selon les chiffres relevés par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et relayés par Moneyvox, en février 2021, le taux d’endettement moyen des ménages français était de 30,1%, soit près de 1% de moins par rapport à la même période l’année passée (30,9%). Mais pour 23,5% des emprunteurs (contre 30% l’an dernier, soit -6,5%), ce taux dépasse les 35%.

Les ménages qui peuvent s’endetter le plus lourdement sont ceux qui sont déjà propriétaires et qui se portent acquéreurs d’un nouveau logement en vue de revendre l’ancien. Pour cette catégorie d’emprunteurs, le taux d’endettement moyen est d’environ 31%. Chez les primo-accédants (ménages réalisant un tout premier achat immobilier), ce taux descend à 29,5%. Dans les deux cas de figure, les chiffres sont à la baisse par comparaison avec l’année dernière. Ce qui est une bonne nouvelle !

Emprunt avec un taux d’endettement de 35% : qui en profite ?

Les premiers à en profiter sont les primo-accédants. C’est LA condition imposée aux banques par le Gouvernement. Mais en pratique, seuls 15% d’entre eux accèdent au crédit immobilier avec un taux d’endettement de 35% ou plus. Et, sans surprise, les meilleurs dossiers passent en priorité. Quant aux investisseurs immobiliers, ils sont 30% à pouvoir emprunter au-delà de ce seuil.

Le conseil de François !
Pour vous accompagner dans l’acquisition de votre bien, n’hésitez pas à découvrir notre comparateur de prêt immobilier pour vous faire une première idée sur votre capacité d’emprunt.

Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne