MENU

Faibles taux d’intérêt, allongement de la durée de remboursement… La demande de crédit immobilier connaît une forte hausse. Les efforts consentis par les banques pour attirer de nouveaux clients renforcent le phénomène, explique Se Loger. Résultat, le nombre de prêts immobiliers accordés augmente depuis le début de l’année.

Des conditions d’emprunt record

Début août, les taux moyens observés en France atteignaient 1% pour des prêts sur 10 ans. Ils montaient à 1,40% sur 15 ans, puis à 1,60% sur 20 ans et enfin à 1,70% sur 25 ans. Les futurs acheteurs pouvaient espérer un taux de 0,70% pour un emprunt sur 10 ans avec un dossier particulièrement solide. Il s’agit là de conditions « approchant les records historiques », estime Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint du courtier Cafpi.

Le profil des emprunteurs n’est pas le seul facteur à prendre en compte. Des variables géographiques peuvent jouer sur les taux. Pour obtenir les crédits immobiliers les plus avantageux en août 2018, mieux vaut emprunter en Nouvelle-Aquitaine, en Auvergne-Rhône-Alpes ou en Occitanie (1,25% sur 20 ans, le meilleur taux moyen du marché). A l’autre extrémité du spectre figurent les régions Grand-Est et Corse, qui proposent aux emprunteurs les taux d’intérêt les plus élevés.

Les crédits longs se banalisent

Dans ces conditions où les taux d’intérêt restent globalement bas, les clients ne reculent plus devant les emprunts plus longs. Les primo-accédants ne renoncent pas à devenir propriétaires, malgré la suppression ou le recentrage des aides à l’accession (dispositif Pinel, Prêt à Taux Zéro, etc.). Ces clients n’hésitent plus à s’engager sur 25 ans, et jusqu’à 35 ans pour s’offrir leur logement. Les banques à l’affût de nouveaux clients sont prêtes à faire des concessions.

Le boom des crédits immobiliers constaté cet été reste « de bon augure pour le second semestre ». Le marché semble prendre une direction favorable. « On assiste à un basculement, avec une production qui s’accélère doucement. En juillet, nous avons réalisé 300 dossiers de plus qu’en juillet 2017 », ajoute le responsable. Ce sont toutefois les chiffres observés à la rentrée qui détermineront la tendance dans les mois à venir.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les prêts immobiliers