MENU

Un crédit immobilier se pense à long terme. En février dernier, les prêts accordés par les banques duraient en moyenne 218 mois. Ce laps de temps correspond à un peu plus de 18 ans, d’après l’Observatoire Crédit Logement / CSA. La durée des prêts se maintient à 225 mois pour l’accession dans le neuf et 233 mois pour l’accession dans l’ancien.

Des crédits immobiliers plus longs

Depuis quatre ans, la durée des prêts immobiliers s’est allongée de 14 mois. L’année 2017 s’est révélée particulièrement dynamique en termes de nombre de prêts signés. Cette année-là, la durée moyenne du crédit immobilier a bondi de 5 mois. « Les conditions de crédit actuelles facilitent ainsi la réalisation des projets immobiliers des ménages, en dépit de la hausse des prix de l’immobilier constatée depuis 2015 », commente l’Observatoire Crédit Logement.

En revanche, la tendance s’inverse dans l’immobilier neuf depuis début 2018. Les durées du crédit immobilier se réduisent avec le recul des dispositifs d’aide à l’accession. La baisse des aides pour devenir propriétaire pénalise les primo-accédants. Ces clients sont souvent ceux qui souscrivent les prêts bancaires les plus longs pour concrétiser un projet immobilier. Cette particularité révèle une capacité de remboursement plus limitée.

Les taux d’intérêt restent intéressants

La disparition de certaines aides pousse les banques à améliorer leurs offres pour rester compétitives, analyse Le Guide du Crédit. Les établissements financiers proposent des crédits de plus en plus longs, jusqu’à 30 voire 35 ans. La proportion de crédits sur 25 ans et plus (30,1%) dépasse légèrement celle des  crédits sur 20 ans et plus (30%). Les banques proposent en moyenne des taux de 1,49% pour un emprunt sur 20 ans et de 1,70% pour un crédit sur 25 ans.

Bonne nouvelle pour les clients, ces montants restent très intéressants. Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas depuis février 2017, assure le-pret-immobilier.com. Ces efforts ne peuvent cependant endiguer la baisse des souscriptions de crédits depuis décembre dernier sur l’ensemble des marchés immobiliers. Le coût relatif du crédit amorce une légère hausse. Il s’établit désormais à 4,1 années de revenus contre 4,0 il y a un an à la même époque.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne