Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Des taux d’emprunt toujours bas en 2022

Si vous souhaitez acheter l’an prochain pour acquérir votre résidence principale ou réaliser un investissement locatif en 2022, vous pourriez continuer à bénéficier de taux bas. Toutes durées confondues, les taux étaient en moyenne de 1,05 % en octobre 2021. Il serait surprenant qu’en quelques mois, les taux ne soient plus attractifs. Vous pouvez donc compter sur ce point très favorable pour emprunter l’an prochain tout en réduisant de manière importante le coût global de votre crédit immobilier.

Des conditions de prêt moins souples

Si les taux restent bas, les conditions d’octroi des prêts immobiliers vont se durcir dès le 1er janvier 2022.

Le Haut Conseil pour la stabilité financière (HCSF) veille au grain et s’assure que les banques ne prêtent pas à tout-va, mettant en péril la santé financière des ménages.

Aussi, le HCSF invite les banques à respecter un taux d’endettement de 35% au maximum et une durée de prêt de 25 ans, qui peut être portée à 27 ans pour un achat en VEFA (vente en l’état de futur achèvement, également nommée vente sur plan).

Une tolérance sera acceptée, uniquement sur 20% des dossiers au maximum, en priorité pour les primo-accédants qui sont les ménages qui rencontrent le plus de difficultés à emprunter lorsque les conditions sont plus strictes.

Un apport obligatoire ?

Le durcissement de ces conditions oblige, la plupart du temps, les emprunteurs à disposer d’un apport pour réduire le montant des mensualités et respecter le taux d’endettement ou pour emprunter sur une période plus courte. Toutefois, tous les ménages ne disposent pas d’un apport. Si cela exclut naturellement du prêt certains Français, d’autres se voient contraints de faire appel à leurs proches pour bénéficier d’un apport.

L’Observatoire Crédit Logement CSA a constaté une hausse de 5% de l’apport personnel demandé depuis fin 2019. Lorsqu’on sait que le prêt immobilier moyen atteint 240 000€, cela représente un apport supplémentaire de 12 000€.
Une situation compliquée pour de nombreux emprunteurs, et notamment les jeunes qui n’ont pas encore eu le temps d’épargner.

Quant aux plus de 50 ans ayant rencontré des problèmes de santé, l’assurance emprunteur fait mécaniquement augmenter le taux d’emprunt qui dépasse souvent le taux d’usure et qui les exclut du prêt.

Bon à savoir : le taux d’usure est le taux annuel effectif global (TAEG) maximal auquel un prêt peut être accordé en France. C’est la Banque de France qui le définit. Au 1er octobre 2021, il était de 2,41% pour un prêt à taux fixe de 20 ans et plus.

Le conseil de François !
Simulez votre projet immobilier avec lesfurets ! Trouvez le meilleur taux, ajustez vos mensualités, et faites baisser le coût de votre assurance emprunteur pour respecter le taux d’endettement imposé par les banques et donner vie à votre projet de vie.
Faire une demande en ligne
Partager sur
Faire une demande en ligne