MENU
Comparateur de prêt immobilier
Comparez les offres de prêt pour réaliser votre acquisition
Faites une demande en ligne
Partager sur

Un taux moyen en hausse, une activité au ralenti

Nous vous parlions d’hérésie, c’est désormais plus que jamais une réalité. Les taux de crédits immobiliers remontent. Pour le mois de mai, l’observatoire Crédit Logement/CSA indique ainsi que la moyenne s’établit à 1,25%, pour 1,18% sur le mois d’avril. Rappelons que le plancher historique de baisse avait été atteint en fin d’année dernière, à 1,12%. Alors comment expliquer cette hausse ?

Du côté de l’observatoire, on parle de « réponse à la montée des risques et de l’incertitude sur les évolutions macroéconomiques et financières à venir », dans le communiqué de presse qui accompagne ces chiffres. Les banques préfèrent donc minimiser les risques en cette période de crise économique historique faisant suite au confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19.

L’activité est encore au ralenti, le nombre de nouveaux prêts immobiliers contractés ayant chuté d’environ 40% par rapport à la même période un an plus tôt. La durée de ces prêts reste historiquement allongée, 230 mois (19 ans) en moyenne. Une manière de compenser « la remontée des taux de crédits et la poursuite des hausses des prix des logements ».

Pourquoi le taux d’usure peut poser problème à certains profils ?

Ce durcissement des conditions d’emprunt pénalise ainsi certains dossiers de candidats à l’emprunt, notamment les moins fortunés. Comment ? Alors que les taux augmentent, nous l’avons vu, le taux d’usure se rehausse (voir le tableau ci-dessous). Ce taux maximum, que les banques n’ont pas le droit de dépasser sous peine de sanctions, doit comprendre la totalité des frais liés à la signature d’un crédit.

Type de crédit Taux moyen au 1er trimestre 2020 Taux d’usure au 1er avril 2020
Crédit immobilier à taux fixe d’une durée inférieure à 10 ans 1,81% 2,41%
Crédit immobilier à taux fixe d’une durée comprise entre 10 et 20 ans 1,80% 2,40%
Crédit immobilier à taux fixe d’une durée supérieure à 20 ans 1,88% 2,51%
Prêt à taux variable 1,70% 2,27%
Prêt relais 2,24% 2,99%

Taux d’usure et taux effectifs moyens pratiqués par les établissements de crédit et les sociétés de financement (%) selon la Banque de France 

Un couple bénéficiant d’un taux relativement élevé par rapport à la moyenne, pourra donc être rapidement sujet à dépasser de taux d’usure, à cause du cumul du coût de l’assurance emprunteur notamment, mais aussi des frais de garantie et de dossiers. Leur dossier sera alors automatiquement refusé. Pour résumer ce phénomène, certains courtiers spécialisés n’hésitent pas à parler d’un « effet ciseaux ».

Afin de soutenir la reprise économique de déconfinement, les banques vont ainsi devoir s’appuyer sur les dossiers de candidatures « sécurisés », bénéficiant des plus hauts revenus. « La hausse des taux intervenue depuis décembre 2019 est deux fois moindre pour les emprunteurs du 1er groupe dont le profil est jugé moins porteur de risques », explique l’observatoire. Sur 25 ans, ces particuliers peuvent toujours bénéficier d’un taux moyen de 1,18%.

Aujourd’hui plus que jamais, nous vous proposons tous les outils nécessaires à la bonne gestion de votre projet d’emprunt : calcul de votre capacité d’emprunt et de votre taux d’endettement (critère particulièrement surveillé depuis le début d’année), montant de vos mensualités et frais de dossiers. N’hésitez pas à les utiliser tout en simulant votre prêt immobilier, ça reste la meilleure solution pour trouver l’offre la moins chère !

Faire une demande en ligne
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne