MENU

La répartition par tranche d’âge des acquéreurs de logements anciens a évolué au cours des dix dernières années en France. D’après une étude des Notaires de France publiée le 24 avril dernier, en province, la proportion des acquéreurs de plus de 60 ans dans l’ancien atteint 17,8% en 2017. Tous types de logements confondus, ils étaient 13% dix ans plus tôt.

Une préférence pour les appartements

Les Français plus âgés disposent d’un pouvoir d’achat plus important. Les seniors se montrent davantage intéressés par les acquisitions d’appartements anciens. S’ils représentaient 15,4% des acheteurs en 2007, ils étaient 21,6 % dix ans après. Pour l’achat d’une maison ancienne, la part des plus de 60 ans est passée de 11,4% à 15,8%. Cette différence tient sans doute à la volonté d’acquérir un logement adapté et facile d’accès.

« Cette hausse des acquéreurs de 60 ans et plus est à relier au vieillissement de la population », expliquent les notaires. « Avec l’allongement de la durée de vie et l’avancée en âge des générations du baby-boom, le vieillissement de la population française se poursuit ». Les personnes de plus de 60 ans représentaient 26,9% de la population en 2017. Ce pourcentage correspond à une progression de 3,4% en dix ans.

Baisse des acquéreurs de moins de 40 ans

Chez les plus jeunes, accéder à la propriété devient plus difficile sur le marché de l’ancien. La proportion des acquéreurs de moins de 40 ans a reculé en 2017 par rapport à dix ans plus tôt. La baisse atteint -1,5% pour les moins de 30 ans. La part de ces jeunes acheteurs s’est stabilisée entre 16% et 17% depuis 2014. Ils sont notamment moins présents sur le marché des appartements anciens (22,9% en 2007 contre 17,8% en 2012).

La baisse se chiffre à -2,8% pour les 30 à 39 ans. Ce recul date surtout des années 2011 et 2012. Leur part varie maintenant de 27% à 28%. Dans le détail, elle recule de 3,7% pour les appartements. Le phénomène s’avère un peu moins prononcé pour les maisons individuelles (-2,8% entre 2007 et 2017). En 2017, les 30 à 39 ans représentaient quand même 22,5% des acquéreurs d’appartements anciens et 30,5 % des acheteurs de maisons anciennes.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne