MENU

Les frais d’agence réservent parfois de mauvaises surprises. En France, comptez en moyenne 5,4% du prix de vente pour un appartement de 450 000 euros. En d’autres termes, l’agence empochera 24 320 euros du prix de vente. Dans son étude 2018 révélée par Le Parisien ce mardi 4 septembre, le gestionnaire immobilier Homepilot passe ce système au crible.

Disparité d’une agence à l’autre

Les frais d’agence peuvent beaucoup varier d’une ville à l’autre. Pour vendre un logement de 450 000 euros à Nice (Alpes-Maritimes), comptez 25 960 euros du prix de vente. Dans le cas d’un bien situé à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), ce montant tombe à 22 585 euros. Si vous vendez ce même appartement à Lyon (Rhône), comptez 21 767 euros de frais d’agence. Dans certaines grandes villes, les écarts se font même sentir d’un arrondissement à l’autre.

Paris représente un cas d’école. « L’écart est de 167% entre l’agence la plus chère et la moins chère », précise Gilles Bourcy, cofondateur de Homepilot. Pour s’y retrouver, il faut commencer par consulter l’affichage des frais d’agence. La loi impose aux agences de rendre leurs tarifs accessibles sur internet en deux clics maximum. « 43% des agences immobilières ne respectent pas la législation en vigueur », prévient Homepilot.

Des frais en fonction du prix

Les frais d’agence dépendent du prix du bien. « Plus le bien a une valeur élevée, plus le pourcentage de l’agence baisse », résume Eric Allouche. Dans cette logique, la commission sera plus élevée pour une petite surface vendue plus cher le mètre carré. Comptez 11% de frais d’agence pour une chambre de bonne, contre 3% pour un appartement de standing. N’hésitez pas à frapper à la porte de plusieurs agences, y compris au sein du même réseau.

Les différences de prix peuvent atteindre 13 000 euros à Paris au sein du même réseau, prévient Gilles Bourcy. Pensez à demander le détail des prestations fournies en cas de mandat simple ou de mandat exclusif. Si votre bien se vend moins bien que prévu, vous pouvez demander à l’agence de réduire sa commission. La négociation reste toujours possible, « surtout si plusieurs acquéreurs sont intéressés par votre appartement » affirme Gilles Bourcy.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne