MENU

Depuis 2010, le pouvoir d’achat immobilier des salariés au smic a augmenté. Ces Français aux revenus modestes deviennent plus facilement propriétaires, d’après une étude VousFinancer publiée ce mardi par Le Parisien. En revanche, ils peinent à s’offrir une surface suffisante dans les grandes villes.

56 mètres carrés à Clermont-Ferrand

Devenir propriétaire reste le rêve immobilier d’une majorité de Français. En 2018, cette aspiration reste à la portée de toutes les bourses. La situation des actifs au salaire minimum s’est améliorée depuis 2010. Pour rappel, le smic vaut 1498,47 euros bruts mensuels début 2018. En France, c’est suffisant pour acheter son logement dans la majorité des grandes villes. Il suffit de souscrire un crédit immobilier sur 25 ans avec une mensualité égale à 33% de ses revenus.

Avec le smic, vous pouvez acheter un logement de 56 mètres carrés à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). C’est 10 mètres carrés de plus qu’en 2010. Dans les mêmes conditions, comptez 44 mètres carrés à Rouen (Seine-Maritime) soit 14 mètres carrés de plus. Dans la ville de Grenoble (Isère), un smicard peut s’offrir un logement de 43 mètres carrés (13 mètres carrés de plus). Cet achat lui coûtera environ 85 000 euros, rapporte France 2.

Paris et Bordeaux restent hors de prix

Cette situation favorable tient à la faiblesse des taux immobiliers. « En moyenne, les taux de crédit  sont passés de 3,85% sur 25 ans à 1,80% cette année. Ils ont donc diminué de moitié. Grâce à la baisse des taux, on peut emprunter en moyenne 40% de plus qu’en 2010 » explique Sandrine Allonier de VousFinancer devant les caméras de France 2. Sur la même période, certaines villes comme Grenoble (-15%) ont connu une baisse des prix de l’immobilier.

« Avec une baisse lente mais significative des prix de l’immobilier, on peut avoir de nouveaux entrants sur le marché de la transaction immobilière » analyse Vincent Delaunois, agent immobilier à Grenoble. Toutefois, les grandes villes comme Paris (Ile-de-France), Bordeaux (Gironde) ou Lyon (Rhône) restent hors de prix pour ceux qui gagnent le smic. Avec un emprunt sur 25 ans, ils ne peuvent acheter que 10 mètres carrés à Paris et 26 mètres à Bordeaux (4 mètres carrés de moins qu’en 2010).

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les prêts immobiliers