MENU

Près de 3,5 millions de Français déclarent avoir un projet d’achat immobilier dans l’année. Problème : les vendeurs ne sont que 2 millions, selon un récent sondage* Kantar TNS pour Logic Immo relayé par Lavieimmo. L’étude met en lumière l’enthousiasme des futurs acquéreurs, qui peinent cependant à trouver leur bonheur sur un marché immobilier en tension.

Des projets reportés

En effet, 76% des futurs acquéreurs sont contraints de reporter leur projet d’achat, faute de trouver des biens correspondant à leurs attentes. Un chiffre en hausse de six points sur un an.

Pourtant, ils sont 68% à penser que c’est le bon moment pour acheter. « Cette posture s’explique notamment par leur lucidité à l’égard des taux d’intérêt qu’ils jugent encore plus attractifs que l’année dernière, indique l’étude. Ils sont en effet 80% à considérer que les taux sont attractifs en cette fin d’année 2018 ». C’est 5 points de plus que l’année dernière à la même période.

Un rapport de force favorable aux vendeurs

Le manque de biens disponibles à la vente contribue aussi à la hausse générale des prix. Selon le baromètre de la négociation immobilière publié par Logic-Immo et le JDN59% des candidats à l’accession immobilière estiment ainsi que les prix pratiqués actuellement ne sont pas réalistes, soit une hausse de 4 points par rapport à l’année précédente.

« Depuis la création de l’étude, c’est la première fois que nous identifions un niveau d’acheteurs aussi élevé et un volume de vendeurs aussi bas (…), et que le rapport de forces est autant en faveur des vendeurs avec près d’un vendeur pour 1,7 acquéreur », conclut Mathilde Voegtlé, responsable études chez Logic-Immo.

Faire une demande en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Faire une demande en ligne